Outil de gestion du Backlog: Target Process

La volonté de tout Product Owner est de trouver un moyen simple et efficace lui permettant de suivre au mieux ses projets, tout en donnant le maximum de visibilité à son équipe, aux métiers, à la direction …

Il existe différents outils du marché qui permettent de prioriser et de suivre l’avancement de ses projets.

Durant mon parcours professionnel, j’ai dû en utiliser plusieurs: Target Process (TP), Jira, Trello, etc. mais celui qui m’a le plus séduite c’est TP, par sa simplicité, sa flexibilité et la disponibilité de l’équipe support.

Dans cet article, je vais vous partager mon expérience, les points forts et les limitations éventuelles de cet outil, sa valeur ajoutée par rapport aux autres outils du marché.

Lire la suite

Use Cases versus User Stories (2 sur 2)

La semaine dernière, Henri Darmet nous rappelait ce qu’étaient un Use Case et une User Story (et aussi ce qu’ils n’étaient pas). Il nous propose maintenant de voir ce qui lie ces deux notions… Hé bien, pas grand chose. L’une est « l’anglais » du besoin utilisateur, l’autre le « chinois ». On peut traduire de l’anglais en chinois (et vice versa), mais pas plus.

OK, mais que faut-il mieux faire, des Uses Cases ou des User Stories ? Eh bien là aussi, la comparaison avec l’anglais et le chinois est pertinente : vaut-il mieux parler anglais ou chinois ? Ça dépend… généralement, c’est l’anglais, mais en Chine, le chinois est plus efficace et plus convivial.

Essayons quand même de voir ce qui rassemble les Use Cases et les User Stories, ce qui les sépare, et les contextes dans lesquels ces  approches sont les plus adaptées.

Lire la suite

Passage de Spécifications Fonctionnelles aux User Stories

Je vais vous présenter un retour d’expérience sur la mise en place des Récits Utilisateurs (ou US : User Stories) chez un grand opérateur téléphonique français dans le cadre d’une mission de validation / Product Owner (PO) sur laquelle je suis intervenue. La méthodologie de gestion de projet est la méthode Agile Scrum adaptée au contexte client. L’organisation était la suivante : une équipe de développement composée de 11 développeurs, 4 MOE et un poste de validation interne , une équipe AMOA, une équipe MOA, une équipe de Recette. Au début de la mission, j’occupais le poste de validation interne pour ensuite évoluer vers un poste de PO.

Le problème des spécifications fonctionnelles incohérentes

Les Spécifications Fonctionnelles (SF)  livrées par l’équipe AMOA étaient souvent volumineuses; ce qui impliquait une réelle perte de temps pour que l’équipe de développement puisse accéder aux règles métiers à implémenter. De plus, comme cela est souvent le cas avec un turnover fréquent des équipes, j’ai pu effectuer les constats suivants :

Lire la suite

Use Cases versus User Stories (1 sur 2)

Que de choses ont été dites, pour les définir, les comparer, les opposer, les réunifier ! Alors, afin d’entretenir la confusion ambiante, Henri Darmet y va de son petit avis.

Commençons d’abord par examiner les deux bestioles.

 

Les Use Cases

 

D’abord un peu d’histoire : les Use Cases ont été définis par un des pères d’UP (Unified Process), donc d’UML (Unified Modeling Language) : monsieur Ivar Jacobson. Il l’a fait de manière formelle et précise :

« Un Use Case est une activité ou une série d’activités, initiées par un acteur, et qui apportent une valeur du point de vue de l’acteur. »

Première remarque : un Use Case n’est donc pas une « chose » que je détourne à ma guise et que je vais représenter par une « patate » liée à un bonhomme « fil de fer ». Pour prendre un exemple, « se connecter au système » ne peut pas être un Use Case, car il n’apporte pas de valeur du point de vue de l’acteur (vous arrive-t-il de vous connecter au système et de vous dire juste après : « Ah ! super ! Ma tâche est terminée ! »). 95% des Uses Cases que j’ai rencontrés dans les projets sur lesquels je suis intervenu… n’en étaient pas. Le Use Case est une notion aussi connue que mal comprise.

Lire la suite

Séminaires techniques – L’agilité : innovation utile au business !

3 nouveaux séminaires techniques organisés et animés par Objet Direct, en mai et juin : « L’agilité : innovation utile au business ! » avec le retour d’expérience d’une grande banque d’investissement.

Ce séminaire se propose de vous faire découvrir concrètement le quotidien d’une équipe agile, à travers l’illustration par des projets réels réalisés pour une grande banque d’investissement. Nous aborderons dans ce séminaire les difficultés rencontrées et des solutions pour les surmonter.

=> le 31 mai à Grenoble, le 31 mai à Lyon, le 19 juin à Toulouse, 8h30-12h (accueil petit déjeuner) Evénements gratuits, sur réservation ferme. En savoir plus et s’inscrire en ligne sur le site d’Objet Direct.