Archive

Articles taggués ‘Flex SDK 4.6’

Coding dojo Flex Mobile : Presentation Model

Le deuxième coding dojo sur Flex Mobile a eu lieu hier soir dans les locaux d’Objet Direct Grenoble.

Contexte fonctionnel :

  • Flickr via son API avec des scénarios utilisateurs de recherche par mots clés et d’affichage de résultats.

Objectifs :

  • Utiliser le SDK Flex 4.6 sorti récemment en release candidate
  • Définir une architecture logicielle telle qu’on pourrait en avoir besoin sur des applications plus conséquentes. En l’occurrence, nous sommes partis sur une architecture reposant sur le presentation model, de l’injection de dépendances avec le framework Swiz
  • Refactorer le code du dojo précédent en suivant l’architecture précédemment définie (nous nous étions arrêter à la green phase)
  • Profiler l’application dans cette architecture

Les conditions du dojo :

  • 4 développeurs
  • un écrivain qui tourne toutes les 10 minutes
  • durée : 4 heures, incluant une pause repas

Rétrospective :

  • Les plus de la soirée :
    • Des objectifs remplis :)
    • Découverte de nouveau framework pour certain
    • Partage sur les bonnes pratiques (injection de dépendances vs évènement)
    • Plus efficace qu’au premier dojo : objectifs clairement établis avant la soirée, rythme imposé par le roulement de l’écrivain
    • Une bonne machine de développement (merci la DSI)
  • Les points à améliorer :
    • Une rotation de 10 minutes c’est un peu court pour l’écrivain, particulièrement quand il y a des échanges / débats
    • Pour l’instant, l’application tourne seulement sur un émulateur.

Les prochains évènements :

  • un prochain dojo dans 3 semaines
  • une présentation technique de ce qui a été réalisé lors de ces dojos
  • la mise à disposition des sources dans Codendi

Sortie de Flash builder et de Flex SDK 4.6 en version release candidate

Flash builder et Flex SDK 4.6

Après seulement six mois après la sortie de la version 4.5 qui intégrait des composants pour créer des applications mobiles sur les trois plateformes majeurs (Apple iOS, Google Android et BlackBerry OS), la nouvelle version du flash builder et du Flex SDK 4.6 (appelé Mega) est maintenant disponible depuis deux jours en version « release candidate ».

Celle-ci devrait être la candidate pour être la version finale.

Afin de pouvoir tester cette nouvelle version, il faut avoir accès aux « pre–releases » d’Adobe (voir les liens utiles). L’ayant téléchargé et installé ce matin, voici un retour sur cette nouvelle version (attention, il vous faudra tout d’abord désinstaller les précédentes versions de Flash Builder).

Nouveautés du SDK

Voici les nouveautés en sachant qu’Adobe s’est focalisé sur trois principaux objectifs.

Ajout de composants mobiles

Le premier d’entre eux est l’ajout de nouveaux composants ainsi que la mise à jour de composants Spark pour mobiles et tablettes. Voici les nouveaux composants ajoutés dans le SDK :

  • Le « SplitViewNavigator » qui permet de gérer la disposition de plusieurs vues et de pouvoir les adapter automatiquement  suivant l’orientation
SplitViewNavigator

SplitViewNavigator

  • Le « CallOutButton » qui peut contenir des vues, des composants ou seulement du texte et qui apparaît sur le contenu présent à l’écran
  • La « SpinnerList » qui est une adaptation de l’actuel composant liste possédant un nouvel aspect et qui fournit de nouvelles options comme le contenu circulaire ou le modèle de sélection basé sur la position
  • Le « DateSpinner » (ressemblant à la « SpinnerList ») qui est un composant très flexible (se basant sur les locales) et qui fournit plusieurs configurations pour s’adapter à la plupart des besoins relatifs aux dates/heures
DateSpinner

DateSpinner

  • Le « Text Enhancements » qui règle le problème du text-input sur toutes les plateformes. Cela permet aux développeurs de personnaliser les interactions utilisateurs comme le copier/coller, la vérification orthographique, …
  • Et enfin le « ToggleSwitch » qui est un bouton à deux états absent dans la version 4.5 de Flex mobile
ToggleSwitch

ToggleSwitch

Performances

Le second objectif est l’amélioration des performances. En effet, Adobe a toujours été focalisé sur les performances. Ils stipulent que dans cette version, des améliorations significatives au niveau de la réactivité des applications mobiles ont été faites. Si l’on suit leurs données, en passant à Flex 4.6 nous pouvons obtenir  un gain de performance de 50 %. Grâce à ceci, il est possible d’avoir des performances « quasiment natives » en plus de la personnalisation apporté par Flex.

Support multiplate-formes

Le troisième objectif  est la mise à jour pour le support multiplate-formes. Flex sera certifié sur les derniers systèmes d’exploitation mobiles comme Apple (IOS5) et la dernière mise à jour d’Android (la version 4.0 Ice Cream Sandwich) sortie le 19 octobre 2011 ce qui montre bien leur forte réactivité.

Nouveautés du Flash Builder

De plus Adobe en améliorant Flash Builder a apporté deux principales fonctionnalités qui vont nous permettre de développer de meilleures applications multiplate-formes pour mobiles.

Native Extensions

La première fonctionnalité se nomme « Native Extensions ». Celle-ci permet aux développeurs d’étendre les fonctionnalités du moteur d’exécution. Cette fonctionnalité déjà présente pour la version AIR pour TV est maintenant disponible pour les plate-formes mobiles et bureau. Ceci nous autorise à tirer parti des capacités spécifiques des plates-formes mobiles, comme par exemple le vibreur. Il est ainsi possible de développer de nouvelles librairies dans les langages natifs comme native C, Objective-C, ou Java puis de les appeler directement à partir d’un code ActionScript.

Captive Runtime

La seconde fonctionnalité est le « Captive Runtime ». Il offre une nouvelle manière de packager nos applications en permettant aux utilisateurs finaux de ne plus télécharger, d’installer ou de mettre à jour le moteur d’exécution Flash. Ainsi, tout ce dont l’utilisateur a besoin pour utiliser l’application (et ce sur n’importe quel plate-forme mobile) est directement intégré dans le package final de l’application.

Autres ajouts

En ajoutant le débogage d’applications avec l’émulateur natif Android, le support pour les projets mobiles de FlexUnit (via le wifi), un moniteur de réseau pour les projets mobiles (toujours via le wifi) et le support pour Eclipse 3.7 cette version apporte de grandes promesses pour le développement d’applications mobiles multi-plateformes, mais n’apporte quasiment aucun changement pour le développement d’application Flex non mobile.

Conclusion

Il reste à voir si ce que le papier offre, la réalité nous le fournira.
Affaire à suivre de très près.

Liens utiles

Voici quelques liens utiles afin d’aller un peu plus loin :