Apparence d’élément dans un diagramme Enterprise Architect

sparx enterprise architect 12

Nombreux sont ceux qui souhaitent améliorer la lisibilité de leurs modèles par l’ajout d’images, normalisées et compréhensibles par tous, dans les diagrammes.

Enterprise Architect offre de nombreuses possibilités pour changer la représentation des éléments de modélisation (classe, activité, acteur, composant..) présents sur un diagramme.

Il est possible d’ajouter des images issues du presse-papier, ou d’utiliser les images contenues dans la bibliothèque d’images du projet, ou encore de rattacher une image à un stéréotype, ou enfin gérer cette personnalisation via la création d’un shapescript intégré ou non à un mdg (Model Driven Generation).

Lire la suite

Enterprise Architect User Group (EAUG) France 2015

eaug_france_2015

Pour la première fois en France, VISEO réunit toute la communauté Francophone d’Enterprise Architect pour une journée d’information et de partage.
Venez rencontrer d’autres utilisateurs mais aussi des spécialistes internationaux, partager les bonnes pratiques, découvrir des fonctionnalités originales d’EA.

VISEO organise le 17 Septembre 2015 le premier EAUG en France, User Group concernant l’outil de modélisation Enterprise Architect de Sparx Systems.
Cette première édition comportera essentiellement des présentations en français et sera ouverte à des sujets aussi variés que l’architecture d’entreprise, la modélisation d’applications informatiques, l’ingénierie système à l’aide d’Enterprise Architect, ou encore à la génération et à la validation de documents à partir des modèles.
Des présentations d’add-ins sont prévues dans un espace dédié où nous pourrons également partager nos expériences autour d’un verre ou d’une tasse de café et confronter nos points de vue sur les notations, les méthodologies ou autres sujets d’intérêt. Des experts de l’outil et des méthodologies seront présents afin d’échanger notamment sur les bonnes pratiques.
Le programme détaillé n’est pas encore arrêté et nous souhaitons privilégier les retours d’expérience issus de projets plutôt que les présentations théoriques. C’est pourquoi nous demandons à toutes les entreprises intéressées souhaitant se joindre à la communauté francophone autour d’Enterprise Architect de nous proposer leurs sujets de présentation.

Celui-ci se tiendra au 27 quai Le Gallo à Boulogne-Billancourt, à la fois proche du métro Pont de Sèvres (ligne 9) et du tramway Musée de Sèvres (T2).

Les inscriptions sont ouvertes sur le site EventBrite au tarif de 75€ pour la journée.

VISEO est partenaire de Sparx Systems pour la France et membre du comité directeur de l’EAUG (http://eausergroup.com).

Sparx Systems Enterprise Architect 12 disponible

sparx enterprise architect 12

La nouvelle version Enterprise Architect 12 de Sparx Systems est désormais disponible en anglais et en français.

Les nouvelles fonctionnalités et améliorations incluent :

  • de nouveaux thèmes pour son interface utilisateur EA,
  • une barre de navigation sur les paquetages similaire à celle de l’explorateur Windows,
  • une refonte des fenêtres de propriétés,
  • un accès alternatif aux fonctionnalités de l’outil avec le portals window,
  • des améliorations BPMN (export BPMN2, conformité au standard),
  • une gestion améliorée des exigences,
  • l’intégration d’une suite d’outils pour la gestion des bases de données relationnelles,
  • le support wireframing pour modéliser l’IHM de sites web et applications mobiles (Apple, Android…),
  • le support de fusion / merge XMI,
  • l’intégration des liens Visual Studio (VS 2013) et Eclipse,
  • un éditeur de schéma XML (XSD et autres schémas),
  • un débogueur XSLT,
  • un outil d’édition et de validation XML et XSD …

Remarque : un aperçu de la modélisation IHM avec le Wireframing est disponible ici.

Plus d’informations sur EA12 sont disponibles à partir du site de Sparx Systems : www.sparxsystems.com/products/ea/12/index.html

Sparx Systems Enterprise Architect 12 bêta 1 disponible

sparx_enterprise_architect_12_beta

Sparx Systems a annoncé la disponibilité de la première version bêta d’Enterprise Architect 12, ce qui laisse présager une sortie finale pour 2015.

La version bêta d’Enterprise Architect 12 est disponible dès à présent en téléchargement pour les utilisateurs ayant accès à la page « Registered Users » du site officiel de Sparx Systems.

Les principales améliorations incluent :

  • de nouveaux thèmes pour personnaliser l’interface de l’outil Enterprise Architect;
  • un nouvelle vue (Portal window) pour accéder aux derniers modèles, documents, recherches effectuées, fonctions, etc.;
  • une nouvelle barre de navigation, similaire à celle de l’Explorateur Windows, en alternative au navigateur du projet EA (Project Browser);
  • un database builder & pattern datamodel pour renforcer la modélisation de schémas relationnels de base de données;
  • un support Wireframe pour le prototypage IHM compatible avec différents devices (Apple, Android…);
  • un outil de création et d’édition de schémas XSD (XSD schema composer);
  • un débogueur XSLT;
  • l’édition et validation XML et XSD;
  • la fonction de « merge » sur une sélection de modifications au format XMI à appliquer sur le modèle partagé (travail collaboratif) ;
  • une intégration améliorée avec Visual Studio et Eclipse.

 

On aime, on partage #38

Bienvenue dans la série « On aime, on partage » de VISEO !
Chaque semaine retrouvez les meilleurs articles du web issus de notre veille technologique.

Réseau de neurones

What does a Neural Network Actually do ?

Article explicatif sur ce qu’est un réseau de neurones et ce que cela peut apporter.

http://moalquraishi.wordpress.com/2014/05/25/what-does-a-neural-network-actually-do/

Architecture d’entreprise

TOGAF, une philosophie pour l’architecte

Voici les retours d’un architecte JEE suite à sa formation sur TOGAF version 9.

http://jeecookbook.blogspot.fr/2013/06/togaf-une-philosophie-pour-larchitecte.html

AMOA

Introduction à BABOK

Cet article est une introduction au livre BABOK 2.0 (Business Analysis Body of Knowledge). Il s’agit d’un guide de bonnes pratiques pour l’ensemble des techniques utilisées par un AMOA / Business Analyst

http://www.modernanalyst.com/Resources/Articles/tabid/115/articleType/ArticleView/articleId/1187/An-Introduction-to-the-Business-Analysis-Body-of-Knowledge-BABOK-20.aspx

Merci aux contributeurs de cette semaine : Frédéric BOUQUET et Sébastien BRUNO

Prochain EA User Group à Maidenhead (Angleterre) le 16 Mai 2014

Le prochain EA User Group aura lieu en Angleterre le 16 Mai au Sir Bernard Miller Centre, mis à disposition par le groupe John Lewis Partnership. Ce centre est situé à 50 minutes de l’aéroport de Londres Heathrow par train puis en taxi via la gare de Maidenhead.

Le planning de la journée proposera différents séminaires en anglais présentés en parallèle par des utilisateurs, consultants et experts d’Enterprise Architect sur deux ou trois thématiques.

Le « call for speakers » a été publié pour tout professionnel souhaitant partager ses expériences au travers d’une présentation en anglais : www.eausergroup.com/component/content/article/16-next-event/71-london-may-2014-call-for-speakers

Les inscriptions sont ouvertes sur le site EAUserGroup au tarif de 65€ pour la journée.

Venez nous rejoindre le 16 mai!

Enterprise Architect v11 beta

Sparx Systems a annoncé la disponibilité en version beta d’Enterprise Architect 11, maintenant ainsi la sortie d’une nouvelle version majeure par an.

La version beta d’Enterprise Architect 11 est disponible dès à présent en téléchargement pour les utilisateurs ayant accès à la partie « Registered Users » du site officiel de Sparx Systems, ou à tous en version d’essai.

Sparx annonce l’ajout de nombreuses évolutions et de nouveaux standards supportés, dont les suivants :

Lire la suite

Webinar SparxSystems : mise en place d’un projet Enterprise Architect avec une base de données centralisée

J’ai assisté le 7 novembre au webinar de Sparx Systems sur la mise en place d’un projet Enterprise Architect en mode collaboratif avec une base de données centralisée (titre original : setting up a team modelling environment with Enterprise Architect). Ce webinar a été présenté par Scott Hebbard, Communications Manager chez Sparx Systems. Les sujets suivants ont été abordés lors de la démonstration :

  • créer un schéma relationnel de base de données dans le SGBD utilisé, par exemple MySQL;
  • créer et configurer une connexion ODBC vers la base de données;
  • initialiser le contenu avec le projet de base fourni par Sparx, ou un projet existant le cas échéant;
  • activer la sécurité Enterprise Architect sur le projet pour définir des comptes utilisateurs, groupes, et permissions;
  • utiliser la fonctionnalité « Model mail » pour permettre à l’équipe de communiquer via l’outil Enterprise Architect;
  • utiliser les fonctions de gestion de projet pour définir les tâches (tasks), ressources, et les visualiser dans un diagramme de Gantt;
  • documenter le projet avec la fonctionnalité « Team Review ».

Voici un résumé sur le déroulement du webinar, ainsi qu’une sélection de questions/réponses entre le public et Sparx Systems :

  • La création du schéma relationnel de base de données et de la connexion ODBC est plutôt simple et rapide à mettre en place.
  • Sparx Systems n’a pas de préférence ni de recommandation sur le choix du serveur de base de données à utiliser. Les utilisateurs ont libre choix parmi les serveurs supportés par Enterprise Architect : MySQL, Ms SQL Server, Oracle, etc.
  • Il est conseillé d’activer l’option « lazy load » dans les propriétés de connexion pour améliorer les temps de chargement.
  • Lors de la première connexion avec la base de données du projet Enterprise Architect, le contenu doit être initialisé avec le projet de base (EABase.eap) ou un projet existant. Note : la fonction Project Transfer est utilisée pour copier le contenu du fichier EAP dans la BD.
  • Après avoir activé la sécurité Enterprise Architect sur le projet (cette étape nécessite une clé disponible depuis la page « registered users » du site de Sparx), les comptes utilisateurs et groupes peuvent être créés.
  • Les permissions peuvent être définies sur les comptes utilisateurs et/ou groupes, dont voici quelques exemples :
    • autoriser la permission Manage Diagrams pour créer/modifier/supprimer des diagrammes,
    • autoriser la permission Update Element pour créer/modifier/supprimer des éléments, paquetages et associations,
    • autoriser la permission Use Version Control pour exécuter les commandes Check In/Out lorsque le projet stocké en base de données est couplé à un serveur de gestion de configuration tel que SVN (Subversion).
  • Scott nous a présenté une utilisation d’Enterprise Architect comme outil de communication et d’échange pour les membres du projet :
    • La fonctionnalité Mail Model permet à tous les utilisateurs authentifiés de communiquer par l’échange de mails. A noter que tous les messages sont stockés dans le projet Enterprise Architect. Cette fonctionnalité ne peut pas s’intégrer avec un client de messagerie standard.
    • Une liste de tâches et ressources du projet peuvent être définies et consultées dans une liste, un calendrier, ou un diagramme Gannt.
    • La fonctionnalité Team Review permet de définir des sujets (topics) organisés par catégories et pour lesquels des documents peuvent être définis, mis à jour, et soumis à un processus de validation (les états suivants sont disponibles : awaiting approval, approved, rejected).
    • Ces fonctionnalités permettent au projet Enterprise Architect d’être non seulement un référentiel de modélisation, mais également une plateforme collaborative pour la gestion du projet et de communication.
  • Question : plusieurs membres de l’audience ont souhaité savoir si la sécurité activée sous Enterprise Architect permet de définir des droits d’accès sur différentes parties ou paquetages du modèle. Sparx a indiqué que cela n’est pas possible.
    • Remarque : il existe pourtant un contournement qui consiste à coupler un projet géré en BD avec un serveur de gestion de configuration comme SVN, où l’administrateur SVN défini les droits d’accès en lecture ou écriture sur différents répertoires dans l’entrepôt. Par exemple le Groupe1 peut avoir un accès en lecture/écriture sur le répertoire sous le chemin « trunk\models\requirements_model », et un accès en lecture seule pour les autres comptes utilisateurs. Cette approche nécessite certaines règles pour l’administrateur (n’hésitez pas à me contacter directement par mail pour plus d’informations).
  • Question audience : est-il possible de cacher des parties du modèle à certains utilisateurs? Cela est possible avec la méthode proposée par Scott : « pour cacher des parties du modèle, sélectionner les paquetages du modèle à publier, puis les exporter au format XMI (cf. XML export). Enfin donner accès à ces fichiers XMI aux destinataires du modèle ».
    • Remarque : cette méthode est non seulement fastidieuse, mais ne semble pas pratique ; en effet non seulement la définition des modèles est figée à la version effectuée lors de l’export, mais les utilisateurs sont obligés d’importer ces fichiers XML dans un fichier EAP local pour consulter les modèles.
  • Question audience : Enterprise Architect fonctionne-t-il avec l’Active Directory (services d’annuaire LDAP pour les systèmes d’exploitation Microsoft Windows) ?
    • Réponse de Scott : « il est possible d’importer les user ID depuis l’Active Directory de Windows sous Enterprise Architect afin de gérer la securité des comptes utilisateurs. Cela vous permet de faire référence aux User IDs présents dans l’Active Directory. Pour chaque User ID de Windows, Enterprise Architect génère automatiquement un mot de passe aléatoire au lieu d’utiliser le mot de passe du domaine Windows. Si besoin l’administrateur peut définir un nouveau mot de passe sur un User ID importé. »
  • Enfin Scott nous a indiqué qu’Enterprise Architect ne permet pas d’authentifier les utilisateurs à partir d’un groupe LDAP. Cependant il est possible d’utiliser l’authentification Windows sur les comptes utilisateurs « User ID » importés. Cette fonction peut être activée depuis la fenêtre de dialogue « Security Users » en cochant l’option « Accept Windows Authentication ».

La vidéo de ce webinar et la liste des questions/réponses est disponible depuis le site de Sparx : Setting up a Team Modeling Environment webinar (Nov 2013).

Comment créer simplement un template pour générer un document avec Enterprise Architect

La dernière fois nous avons vu comment utiliser simplement un template pour générer un document avec Enterprise Architect, nous allons voir aujourd’hui comment créer notre propre template.

Les outils de modélisation, dont Enterprise Architect, sont très souvent critiqués sur leur module de génération de documentation (considéré généralement comme complexe, incomplet et peu performant). Nous allons voir en fait que la création et la génération de rapports et autres documents est possible et même assez simple à réaliser avec Enterprise Architect.

(Article réalisé avec la version 10.0.1009 de l’outil.)

 

 

Ouvrons la fenêtre de création de template à l’aide du menu <Project>/<Documentation>/<Document Template Designer>.

La fenêtre de création de template contient un explorateur et un éditeur de texte. L’explorateur contient l’ensemble des éléments structurant un projet Enterprise Architect et l’éditeur va permettre d’insérer du texte et des champs.
 
1ère étape : création du template

Je clique sur l’icône <New Template> pour faire apparaître la boîte de création de template et me permettre de cocher les cases qui jusqu’à présent étaient grisées.

Je donne ensuite un nom à mon template et je valide.
 
2e étape : Insertion de la structure

Je souhaite Créer un document de cas d’utilisation avec leurs scénarios, exigences, pré et post conditions et diagrammes associés.
Je coche alors les cases correspondant aux éléments que je veux incorporer dans mon document.
Je commence par cocher <Package> pour générer l’arborescence des packages

Je constate que quand je coche une case, EA insère un marqueur de début et de fin dans le document. (Pour le marqueur <package>, EA coche automatiquement <Child package> – ce qui permettra une génération récursive-).

package >
[right-click-to-insert-Package-field(s)]
child packages >
< child packages
< package
 

Puis je sélectionne la ligne contenant le texte <[right-click-to-insert-Package-field(s)]> et avec le menu contextuel (clique droit de la souris) <Insert Filed>/…. J’insère le champ qui m’intéresse ; par exemple le nom du package.

Ensuite je peux lui affecter un style, je sélectionne la ligne <Pkg.Name> (en faisant attention de ne pas sélectionner les marqueurs) et dans la liste déroulante des styles je choisis <Heading 1>.

Je rajoute le champ <Notes> sous le <package Name> pour insérer la note du package.
 
Puis je coche <Element,> (nous pouvons constater que la case à cocher <Child Elements> est cochée par défaut)  j’insère le stéréotype, le nom et la note de l’élément comme pour le package.

Je procède ensuite de la même façon pour insérer les diagrammes présents sous les packages.

package >
{Pkg.Name}
{Pkg.Notes}
diagram >
{Diagram.Name}
{Diagram.DiagramImg}
{Diagram.Notes}
< diagram
element>
{Element.Stereotype} {Element.Name}
{Element.Notes}
child elements >
< child elements
< element
child packages >
< child packages
< package

 
3ème étape : Création de tableaux

Pour les pré et post conditions je crée des tableaux. Je coche d’abord <Constraint-Pre> et <Constraint-Post>.

Entre les marqueurs de début et fin à l’aide du menu contextuel je sélectionne le menu <Table> / <Insert Table>.

J’indique 2 lignes et 3 colonnes dans la boite de dialogue <New Table Parameters> et je valide.

Dans la première  ligne j’écris les entêtes Nom, Note et Statut.
Je sélectionne cette ligne d’entêtes et à l’aide du menu contextuel <Table>/<Cell Color…>, je sélectionne un fond gris.

Dans la deuxième ligne j’insère les champs <Name>, <Notes> et <Status>.

Il est impératif de supprimer la ligne ajoutée automatiquement sous le tableau pour éviter d’avoir un espace entre chaque ligne du tableau.

 

constraint-pre >

Nom

Notes

Statut

{ElemConstraintPre.Name} {ElemConstraintPre.Notes} {ElemConstraintPre.Status}

< constraint-pre>

 
Puis je fais de même pour insérer les exigences internes et externes au cas d’utilisation. (Les exigences internes sont créées à partir de la rubrique <Requirements> du cas d’utilisation et les exigences externes sont des éléments de type <Requirement> reliés à l’aide d’un lien de réalisation avec le cas d’utilisation).

Pour les scénarios, si j’utilise l’onglet description, pour écrire mes étapes de scénarios, seuls le nom et la note suffisent ; si par contre j’utilise les scénarios structurés alors je crée de nouveau un tableau dans lequel j’insère principalement les champs <Step> (numéro de l’étape) et <Action>.

Pour les scénarios alternatifs et d’exceptions, je coche la case <Exception>, et j’insère les champs <Step>, <Type> (si je veux préciser alternatif ou exception), <Name> et<Join> (pour indiquer l’étape de retour dans le scénario nominal).

Faire attention au fait que la numérotation des étapes est imposée par EA et que le nom de chaque alternative est inséré dans les étapes du nominal.

scenario >
{ElemScenario.Scenario}
{ElemScenario.Notes}
structured scenarios >

{Scenario_Structured.Step} {Scenario_Structured.Type} {Scenario_Structured.Action}

exception >

({Exception.Type}){Exception.Step} {Exception.Name} (retour étape {Exception.Join})

< exception
< structured scenarios
< scenario

Attention : si vous décochez un élément dans l’explorateur, les marqueurs seront supprimés avec le texte inséré entre eux.

La prochaine fois nous verrons comment insérer des éléments reliés (comme les acteurs par exemple) à l’aide de <Template Fragments>.

Afficher des boites à outil supplémentaires pour vos diagrammes Enterprise Architect

Lorsque l’on travaille sur un diagramme dans Enterprise Architect, la boite à outil affichée (toolbox) est contextuelle car elle correspond au type de diagramme ouvert. Par exemple en affichant un diagramme de classe, la boîte à outil affichée permet de créer des classes, paquetages, interfaces, etc.
Enterprise Architect permet de changer de boîte à outils en cliquant sur le menu « More tools » de la Toolbox :

Remarque : à la prochaine ouverture du même diagramme, cette sélection sera perdue ; la boîte à outils contextuelle sera à nouveau affichée (par ex Class toolbox pour un diagramme de classes UML).
Il peut être utile dans certains cas d’afficher pour tout type de diagramme une ou plusieurs boîtes à outils (toolbox) supplémentaires. Cela est possible via l’option More tools > Set Toolbox Visibility, puis en cochant le ou les toolbox à rajouter :

Dans l’exemple suivant, un diagramme de cas d’utilisation est ouvert, donc la boîte à outils contextuelle « use case » est affichée.

De plus, ayant sélectionné la boîte à outils « Extended – Requirements » via la commande « Set Toolbox Visibility » (cf. capture d’écran précédente), la boîte à outils des exigences est également disponible. Cela permet de créer très facilement des cas d’utilisations et acteurs, ainsi que des exigences sur le même diagramme.