Sud Web 2014 : une conférence qui fait du bien !

Après 2 journées bien remplies, l’édition 2014 de Sud Web est arrivée à son terme. C’est l’occasion pour moi, qui découvrait l’événement, de livrer mes impressions, principalement sur la première journée de conférences, puisque je n’ai pu assister aux élaboratoires du samedi, à regrets !

Comme je le disais sur mon billet pré-conférence, le programme préparé par les organisateurs laissait présager une conférence riche de sujets variés, avec une composante technique plus en retrait par rapport à d’autres conférences. Ce parti pris permet à Sud Web de se démarquer, et lui donne vraiment une fraîcheur inattendue.

De quoi parle t-on à Sud Web ?

Avant toute chose, il faut tirer un grand coup de chapeau à tous les orateurs, qui chacun dans leur style, nous ont proposé des présentations de qualité. Chacune mériterait un paragraphe propre, mais je me pencherai principalement sur celles qui m’ont le plus marqué.

sudweb_20140516_092030

A Sud Web, il est d’abord question de culture, de partage, et d’expérience. La conférence de Cécile Habran en est un parfait exemple. Avant tout illustratrice, elle a décidé de mettre en pratique son talent créatif dans le Web. L’auditoire a été captivé lors de la présentation de son histoire basée sur le Responsive Web Design, aussi mignonne que poétique.

L’histoire de Rémi Parmentier fut également un moment fort de la journée. Celui-ci nous a raconté avec humour ses premiers pas dans le Web durant son adolescence : Notamment ses premiers sites crées sous Frontpage, structurés avec des balises <table>, ou encore hébergés chez geocities… Il est aujourd’hui un intégrateur parmi les plus suivis et lus de la communauté Web francophone. Son histoire a suscité de nombreuses réactions positives, sûrement nostalgiques, car beaucoup se sont reconnus dans celle-ci.

Et comment ne pas évoquer la présentation d’Eva-Lotta Lamm ? Cette UX designer travaillant chez Google nous a démontré par la pratique qu’il n’était pas si difficile de faire des croquis pour représenter une idée. Durant ce cours magistral de dessin, toute l’assemblée a été invitée à dessiner des formes simples. En me voyant réussir des dessins de voitures et de personnages, je suis retombé en enfance le temps d’un instant, pour mon plus grand plaisir !

La journée a également été ponctuée de plusieurs présentations techniques : de la revue de code aux bonnes pratiques javascript,  en passant par des conseils pour diminuer une dette technique.

Pendant chaque conférence, Romain Couturier se chargeait de donner vie aux idées avec talent, en utilisant la technique de la facilitation graphique. Une initiative très originale, permettant de résumer chaque sujet de façon pertinente et interactive.

 sudweb_20140516_125356 sudweb_20140516_105335 sudweb_20140516_105328

En fin de journée, le coach agile Pablo Pernot a invité l’ensemble des participants à débattre sur un sujet simple : « Pourquoi êtes-vous venus à Sud Web ? ».  Même si le débat qui a suivi est un peu parti dans tous les sens (comme Pablo l’explique lui-même sur son blog), il a amené de nombreuses réactions constructives, et j’ai trouvé que c’était une très bonne idée.

sudweb_20140516_171718

D’un point de vue personnel, cette journée m’a permis d’apprendre ou de me rappeler d’un bon nombre de bonnes pratiques sur mon métier de développeur Web. Qu’elles soient techniques (l’importance des commentaires, la réduction de la dette technique, la qualité du code Javascript…) ou plutôt méthodologiques (Communiquer sur une fonctionnalité à l’aide d’un croquis ou d’un portfolio, comment passer d’une idée à un projet, ou encore l’importance capitale de la culture d’entreprise pour une organisation…), ces expériences et bonnes pratiques transmises lors de cette journée contribuent à une composante de nos métiers qui est pour moi indispensable : L’envie de progresser, et la remise en question continue de son travail.

Et la logistique dans tout ça ?

Situé au 6e étage d’un bâtiment moderne situé en plein cœur de Toulouse,  le lieu était parfaitement adapté aux besoins logistiques de l’événement et offrait une vue imprenable sur le centre de Toulouse grâce à sa grande terrasse.

Le choix du format était pour moi judicieux : une affluence relativement limitée et une unique salle de conférence. Cela offre une dimension plus humaine, et permet de ne pas faire l’impasse sur des conférences. Il faut également noter que la nourriture était excellente !

Le principal bémol a été l’absence de réseau WiFi. A défaut d’être indispensable, une connexion sans fil offre aux participants un confort supplémentaire non négligeable. D’autant plus que cela a failli compromettre la présentation de l’histoire responsive dont je vous ai vanté les mérites ci-dessus.

Malgré tout, c’est un quasi sans-faute pour les organisateurs -bénévoles- qui nous ont organisé un événement de grande qualité.

En conclusion…

Vous l’aurez compris, j’ai été enthousiasmé par Sud Web, et même parfois ému. De par la qualité des intervenants, des sujets proposés, de l’organisation générale, cet événement est pour moi une grande réussite. En marge des conférences, j’ai pu constater que Sud Web est d’abord une communauté de passionnés, avec des profils et des expériences diverses, mais unie par cet univers si particulier qu’est le Web.

Sud Web privilégie les échanges, les expériences, plutôt que les traditionnels partages de connaissances techniques. J’estime que cette conférénce se démarque, parce qu’elle est avant tout un bel hommage au Web et à ses métiers, et qu’elle nous invite à l’ouverture d’esprit, ainsi qu’à la curiosité.

Sud Web 2015 est d’ores et déjà prévu, et se déroulera à Montpellier. Pour ma part, le rendez-vous est pris.

Les photos de la « Thym » Sud Web :

https://www.flickr.com/photos/sudweb/collections/72157644331851480/

D’autres retours sur Sud Web :

Une réflexion au sujet de « Sud Web 2014 : une conférence qui fait du bien ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *