Accueil > On aime, on partage > On aime, on partage #55

On aime, on partage #55

Bienvenue dans la série « On aime, on partage » de Viseo Technologies ! Chaque semaine retrouvez les meilleurs articles du web issus de notre veille technologique.

Web & Mobile

La spécification HTTP/2 approuvée

Les travaux démarrés en 2012, sur la base du protocole SPDY de Google, viennent d’aboutir avec validation des spécifications HTTP/2 et HPACK (Header Compression for HTTP/2). Et maintenant, qu’est ce que cela va changer ? Nous avons déjà mentionné lors d’une précédente revue de presse l’annonce de Google d’abandon du support de SPDY, vous trouverez plus d’informations sur le site publié par l’IETF et notamment les informations sur la prise en charge par les navigateurs mais également les implémentations existantes.

Testez vos sélecteurs CSS

CSS Diner est un petit jeu ludique en ligne vous permettant d’apprendre (ou réapprendre) les sélecteurs CSS.

6to5 devient Babel

Le transpiler 6to5, très jeune puisqu’il a été initié en septembre 2014, se proposait de traiter la problématique d’écriture du code compatible ES6 pour par la suite en obtenir une version ES5, permettant ainsi aux développeurs de travailler immédiatement avec les futurs standards sans se soucier des contraintes de compatibilité.

Sous l’impulsion d’un effort commun mené avec d’autres projets (dont le concurrent esnext), le standard ESTree (sur lequel les parseurs et transpiler vont se baser) a été créé et marque la fin de 6to5, mais surtout le lancement de Babel qui va enrichir le produit initial avec une volonté d’ouverture des APIs.

Babel s’annonce comme le transpiler destiné à l’écriture de la prochaine génération d’applications JavaScript. Rassurez-vous, tous les outils (grunt, gulp, karma, etc.) autour de 6to5 ont déjà été migré vers Babel. Rendez-vous sur le nouvel espace GitHub pour vous en convaincre.

Big Data

Microsoft lance sa plateforme de Machine Learning sur Azure

Microsoft a annoncé à l’occasion de la conférence Strata la disponibilité de son service de Machine Learning sur Azure qui était jusque là en beta. Les langages supportés par cette plateforme sont Python et R, la plateforme évidemment prend en charge Hadoop mais également Spark. Enfin, Microsoft lance également une place de marché autour de cette plateforme, permettant le partage d’applications et d’APIs. Rendez-vous sur le site de Microsoft pour en savoir davantage.

Pivotal rend Open Source le coeur de sa plateforme Hadoop

A travers un communiqué de presse, Pivotal a annoncé le passage en Open Source des produits Pivotal HAWQ®, Pivotal Greenplum® Database et Pivotal GemFire®. Pivotal affirme également sa volonté de fédérer et construire une communauté autour d’Hadoop afin d’accélérer son adoption.

On notera la réaction de Hazelcast qui met en avant l’exemplarité de sa stratégie autour de la mise en Open Source des briques de ses produits, ce qui d’après eux n’est pas le cas de la concurrence.

Infrastructure

Monitorer une architecture orientée micro-service

Les outils existent : Elasticsearch, Kibana, Sensu, etc., et ils sont recensés dans cet article. Il ne reste plus qu’à les assembler !

Nos contributeurs

Merci aux contributeurs de cette semaine : Julien ROCHE, Julien ROY, Eric SIBER, Etienne TISSIERES

  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks


− 6 = deux