Retour sur le DevCamp Microsoft Windows 8

Novedia était présent lors du DevCamp Microsoft Windows 8 le 29 Mars dernier.

Ce DevCamp marque le lancement d’une longue série d’événements orchestrés par Microsoft autour de Windows 8, dont aucune date de sortie n’est encore officielle, mais dont on voit bien arriver une beta sous peu et une RTM à l’automne. Il ne faudrait pas que le Père Noël soit privé de Windows 8 et de l’avalanche de produits associés (soyons sûr que les constructeurs de PC & tablettes attendent cela avec impatience pour secouer leurs ventes) !

Ce DevCamp s’est déroulé en 4 temps : une keynote, suivi d’un atelier de développement, de sessions focalisées sur certains aspects de la plateforme, puis un final sous forme de retours d’expérience (l’occasion de revoir Mitsu).

Windows 8 ?

Windows 8 représente LE pari de Microsoft pour l’unification des OS dédiés aux postes clients, qu’ils soient « traditionnels » (les bon vieux desktop et laptop), dans l’air du temps (les tablettes) ou plus novateurs (laptops combinant interface clavier et écran tactile, comme l’a déjà essayé HP avec certaines modèles sous Windows 7). A terme, il est fort probable que les téléphones mobiles verront leur OS socle migrer vers un OS dérivé lui aussi de Windows 8 (Windows Phone 8 ?).

Prenons le Metro

La principale caractéristique de Windows 8 est d’avoir 2 shells : un classic shell (une sorte de Windows 7 raffiné), et un modern shell appelé plus communément Metro.

Le développement d’applications pour Windows 8 prend particulièrement sens pour son interface Metro.

Cette interface change radicalement l’expérience utilisateur pour les OS Microsoft. Elle est pensée pour le tactile, pour la fluidité et la rapidité. Elle offre une cohérence d’utilisation entre PC/tablette tactile, téléphone mobile et console de jeux (les sempiternels 3 écrans cités lors des TechDays des 3 dernières années).

Metro, oui, mais pas sans son Store

Windows 8 sera doté un Windows Store pour les applications Metro.
Ces applications natives permettront de tirer partie des riches fonctionnalités offertes par l’OS.

Il est à noter que Microsoft vise à ne pas reproduire les points négatifs des stores concurrents : le modèle économique sera flexible, les revenus des développeurs sera maximisé, et le processus de validation de l’application le plus transparent possible.

Ce Windows Store sera d’ailleurs à terme la market place avec le plus de potentiel de diffusion : à titre d’exemple, il y a actuellement 500 millions de PC sous la seule version 7 de Windows. Avec le renouvellement naturel du parc, on peut espérer le même nombre de clients potentiels pour ce store ! A titre de comparaison, les AndroPhones représentent de l’ordre de 250 millions d’unités.

Et le dév ?

Et quid du développement d’applications me direz vous ?

Vous décrire en détail comment développer une application Windows 8 n’est pas l’objectif de ce billet.
Retenez simplement que toute application Windows 8 repose sur le socle commun WinRT, et qu’on peut développer des applications faisant appel à WinRT dans énormément de langages : en C#/VB.NET + XAML, en HTML5 + JS, voire même en C++ (faut de tout pour faire un monde).

Les applications présentes actuellement sur la Consumer Preview utilisent XAML/C# ou HTML5/JS.
Le développement Windows 8 offre donc une grande liberté de choix, et devrait amener de nouveaux publics vers l’écosystème Microsoft.

Alors trop facile les applications Windows 8 ?

Sous des apparences de simplicité (l’interface utilisateur étant volontairement dans le style le plus dépouillé possible), le développement d’applications Windows 8 cache un bon nombre de subtilités techniques qu’il faut maîtriser :

  • asynchronisme à tous les étages (ce qui donne le ressenti globale d’extrême fluidité)
  • permissions limitées (exécution dans une sandbox),
  • gestion du cycle de vie des applications qui sont mises en hibernation (familier pour les développeurs Windows Phone 7.5, mais pas forcément pour les autres),
  • utilisation intelligente des fonctionnalités de l’OS (contrats, tuiles live),
  • recours au cloud Azure pour le stockage persistent

Au delà de ces aspects strictement techniques, Metro est un nouveau paradigme d’interface qu’il faut appréhender avec soin pour le comprendre et en tirer sa substantifique moelle.

C’est donc plus que jamais le temps de faire travailler main dans la main développeurs et designers !

Des opportunités en veux tu en voilà …

Avec le lancement de Windows 8, le moment est adéquat pour les marques souhaitant profiter d’un buzz marketing pour apparaitre sur le Store et mettre en évidence des cas d’usages novateurs. En tant qu’acteur spécialisés sur les canaux digitaux, Novedia est là pour vous aider à imaginer, formaliser et mettre en place ces projets…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *