Accueil > Web > Paris Web 2013 : source d’inspiration pour les développeurs front office

Paris Web 2013 : source d’inspiration pour les développeurs front office

Paris Web, la conférence francophone des gens qui font le web, a eu lieu à Paris du 10 au 12 octobre 2013. Elle explorait les thèmes de l’accessibilité Web, du design numérique et des standards ouverts.

Disclaimer : ce billet ne contient aucune information technique

 

Dans le cadre des activités de montée en expertise chez Novedia, nous sommes 2 à avoir eu la chance d’assister à cet évènement.

 

Pour replacer un peu les choses dans leur contexte, Paris Web c’est un peu « the conference » pour les DFO (Développeurs Front Office). Les précédentes éditions ont pu accueillir Nicole Sullivan et sa conférence OOCSS, Vitaly Friedman astuces et technique pour le responsive, et quantité d’autres que je ne peux que vous conseiller d’aller visionner sur Dailymotion.

 

Cette année Paris Web se déroulait au Palais Brongniart à Paris, un site web, un « petit dej » et un « dej », un Wi-Fi accessible, de temps en temps pour tout le monde et tout le temps pour les speakers, 3 salles, 600 personnes sur place, 600 personnes sur le stream, un apéritif communautaire, 40 conférences et des ateliers le samedi.

Nous arrivons donc à cette grand-messe qu’est Paris Web en ce jeudi 10 octobre pour découvrir la première conférence : « La folle journée, ou les fourberies d’un projet ». Les conférenciers réussissent un sketch d’un sarcasme et d’un humour de très haut niveau. En toute honnêteté, je ne m’attendais pas à ça, pas à une pièce de théâtre d’une heure sur nos problématiques quotidiennes. Nous avons rit et nous n’avons pas été les seuls, la salle entière riait… Ce fut tellement drôle et tellement vrai. Une excellente entrée en matière. Je ne suis pas coutumier des conférences, et la surprise aidant je garderai de cette entrée en matière un bon souvenir, je me disais alors : « Cette conférence s’annonce bien et on va rentrer avec pleins d’idées et plein de bonnes choses à utiliser ! ».

Nous avons pu notamment assister aux conférences suivantes :

Comme un des speakers a pu le dire, le monde de l’intégration ( j’aurais personnellement préféré qu’il utilise l’expression maintenant adoptée chez Novedia « développement front office » …) c’est un peu comme la météorologie : on peut prédire ce qui va se passer sur les prochains jours mais pas sur l’année à venir. Comme nous avons pu le constater au cours de ces deux jours, une averse locale peut arriver sans prévenir.

Nous aurions egalement aimé assister à

  • Web Apps et sites Web, le jeu des différences (annulation)
  • HTML/CSS bousculez vos habitudes (salle inaccessible pour cause de trop forte affluence)
  • Adaptive images for responsive web design (décalée sans infos)

Pour conclure, ça valait le coup d’y aller ; j’y retournerai l’année prochaine si j’en ai l’occasion. Ils auraient pu mieux faire au niveau de la gestion des salles et de l’affluence, avec un meilleure communication aux participants des décalages/annulations de dernière minute. Les informations acquises lors de la conférence ne vont pas révolutionner le web, mais chacune des présentations auxquelles nous avons assisté nous a apporté quelque chose, que ce soit du point de vue projet ou bien du point de vue développement. Certaines nous ont donné des axes d’amélioration sur nos pratiques actuelles au sein de Novedia. C’est pourquoi nous approfondirons les sujets suivants par l’intermédiaire soit de billets, soit de BBL, afin de fournir des retours valorisants sur ces conférences :

  • Le « testing » pour le front office (conférence Je code donc je teste)
  • Comment rater un projet web (si je retrouve le support utilisé lors de la conférence Les 7 préceptes d’un projet raté)
  • HTML 5 Web components et ses polyfills (conférence jQuery sans jQuery)
  • Les patterns responsive (conférence Guide de survie en milieu responsive)

 

Vous avez raté l’évènement et ne pouvez attendre ? En attendant que les supports soient rajoutés sur le programme en ligne nous vous renvoyons vers

 La prochaine fois je n’oublierais pas de prendre un APN digne de ce nom, celui intégré a l’iPhone en basse lumière ne fait vraiment pas le travail…

 

 

Categories: Web Tags: ,
  1. Gilbert
    09/12/2013 à 17:42 | #1

    Super Billet Vince !

  1. Pas encore de trackbacks


9 − quatre =