Accueil > Outillage > Outils de maquettage (4/6) – JustInMind

Outils de maquettage (4/6) – JustInMind

Cet article est le quatrième d’une série de six sur les outils de maquettage. Dans celui-ci, je vais vous présenter le logiciel JustInMind. Vous pouvez retrouver les autres présentations ici :

JustInMind

JustInMind n’a rien à voir avec les outils présentés dans les articles précédents. Ce n’est pas un simple outil de maquettage, mais un vrai logiciel de prototypage, avec énormément de fonctionnalités, visant surtout les plateformes mobiles, mais pas que.

La prise en main

Vu le nombre de fonctionnalités proposées dans JustInMind, il n’est pas étonnant que sa prise en main soit  plus longue que pour ses concurrents (au niveau de l’interface, on est plus proche de Photoshop que de Paint).

La petite vidéo d’introduction ne fait pas de mal pour débuter. Le site contient beaucoup d’autres tutoriels et vidéos informatives ainsi qu’un guide utilisateur suffisamment complet pour aider les débutants et approfondir les sujets plus avancés.

Les fonctionnalités

Comme mentionné précédemment, JustInMind a énormément de fonctionnalités (trop pour en faire le tour complet dans cet article). Je vais donc me concentrer sur l’essentiel.

Il y a seulement 30 widgets génériques (boutons, menus, etc.). En revanche, on peut trouver des centaines de composants et d’icônes spécifiques pour Bootstrap, iPhone et Android. On peut également télécharger des bibliothèques de composants supplémentaires pour iOS, Blackberry, Windows 8, Facebook, Windows, MacOS, Oracle et SAP, et autres.

JustInMind propose également une manière originale d’ajouter des composants consistant à réutiliser le contenu de sites web existants. On peut ajouter un site entier via son url, ou une partie du site en spécifiant le code html. De manière similaire, il est possible d’inclure des animations flash et des documents pdf.

JustInMind offre beaucoup de possibilités pour l’interactivité des prototypes. Les liens entre les différentes vues se font facilement avec du drag-and-drop. En plus des actions classiques comme OnClick, OnMouseOver, etc., l’outil permet de simuler les actions mobiles de type « swipe », « tap-and-hold », « pinch », ou encore les rotations d’écran. Ces actions peuvent déclencher des animations de type afficher/cacher le contenu, des changements de style, ou de la navigation conditionnelle (sans faire de code).

Il est possible aussi de gérer la validation de formulaire et l’affichage de messages dynamiques (toujours sans faire de code).

JustInMind permet de définir des valeurs globales (sur de multiples pages) à l’aide de variables. Il est également possible de fabriquer des templates réutilisables ou encore de dupliquer très facilement les pages via l’interface.

Une des fonctionnalités les plus intéressantes de JustInMind est la création de prototypes cliquables à partir d’une image ou d’un fichier Photoshop importé. Ceci permet de transformer directement les maquettes faites par l’équipe design en quelque chose d’interactif.

Pour ce qui concerne le style, JustInMind produit des maquettes très abouties et offre un contrôle très complet sur les styles. Il est en effet possible de faire des dégradés de couleurs et des angles arrondis pour aboutir aux composants « pixel perfect ». Pour ceux qui préfèrent le look « sketchy », il y a une bibliothèque téléchargeable avec des composants au rendu « dessin à main levée ».

Collaboration et partage

Les prototypes peuvent être partagés avec les clients et les coéquipiers sur le « cloud ». Les personnes ajoutées à la démo peuvent ainsi commenter et contribuer au projet très facilement. Cette fonctionnalité permet de tester plus facilement le prototype sur les supports mobiles. Il est également possible de publier le prototype sur une plateforme de test automatique d’IHM (clixpy, loop11 et plusieurs autres).

Le travail en équipe est favorisé par l’intégration d’un contrôleur de versions directement dans le logiciel.

Grâce à son import direct des composants à partir du web, JustInMind offre une très bonne intégration avec des API tiers tels que Google Maps, YouTube, etc., il suffit de copier/coller le code html pour que ça marche !

Les maquettes peuvent être exportées sous forme d’image, de pdf interactif, de document Word ou de code html/js/css.

Coût de licence

La version complète est facturée sous 3 formats :

  • $29 / mois / utilisateur pour une souscription mensuelle.
  • $19 / mois / utilisateur pour une souscription annuelle.
  • $495 / utilisateur payable une fois et valide indéfiniment.

Il existe néanmoins une version gratuite limitée en fonctionnalités :

  • Pas d’interactions autres que les liens entre pages.
  • Export vers image et pdf seulement.
  • Pas de simulation de gestes pour les mobiles (« swipe », « pinch »).
  • Pas de bibliothèques téléchargeables.
  • Pas de templates, ni variables, ni validation de formulaire.
  • Stockage sur cloud limité à 10Mb.

Conclusion

JustInMind est un outil très complet que ce soit en termes de widgets disponibles, de type d’interactions simulées ou d’intégration dans le workflow. Il est surtout utile pour faire des prototypes complexes et aboutis visuellement ou encore pour des projets nécessitant une collaboration entre plusieurs personnes. Au niveau des plateformes visées, on retrouve surtout le mobile avec iOS et Android, alors que le choix de composants pour le web est plus faible, surtout avec la version gratuite qui ne permet pas d’importer de bibliothèques externes.

A suivre dans un prochain article : la présentation d’AxureRP.

  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks


− 1 = un