Cloud computing : le Google App Engine intègre Java

Le cloud computing en Java : c’est parti ! Google App Engine, c’est à dire la mise à disposition de l’infrastructure Google pour supporter les applications d’entreprise, peut désormais héberger des applications écrites en Java.

Les API gérées en standard sont : GWT, Servlet, JDO et JPA. Le mécanisme d’identification/authentification de Google (basé sur les adresses mail Google) s’intègre aussi très facilement. Tout cela utilise le JDK 1.6 de SUN.

Déclarer une nouvelle application à partir du site de Google est un jeu d’enfant. Il faut ensuite télécharger un plug-in  et l’installer sur Eclipse. Vous pouvez ensuite définir vos propres applications App Engine (qui sont en fait des applications GWT un peu customisées), les tester sur votre machine. Quand tout fonctionne, vous pouvez la déployer chez Google en 2 clics et un mot de passe. Encore plus simple que de déployer une application sur un Tomcat ou un JBoss local.

Évidemment, Google ne vous affecte qu’un ensemble limité de ressources (1Go de disque cependant). On peut ensuite « louer » de nouvelles ressources (CPU, mémoire, bande passante, disque) directement à partir du site d’administration de votre application. Et ajuster cette dépense au jour le jour. C’est le principe : vous payez ce que vous utilisez.

Tout n’est pas tout rose cependant : GWT demande du savoir faire. La base de données est DataStore, c’est à dire la BDD Google qui n’est pas précisément relationnelle. Ce qui signifie que les interfaces JDO/JPA proposées par Google imposent un certains nombre de contraintes, dont certaines ne sont pas précisément mineures …

Ne nous y trompons pas : cette offre est un événement majeur dans le monde de l’informatique,  si ce n’est pour le monde tout court. La facilité sidérante de déploiement d’une application sur App Engine, le coût très raisonnable et adaptatif, l’immense scalabilité garantie par Google, risquent de secouer très largement notre métier. On peut déjà imaginer que la livraison d’une application « clé en main »  sous la forme d’un déploiement Google App engine,  sera une prestation que nous aurons prochainement à faire. Il faut nous y préparer.

Je ne saurais trop vous conseiller de vous intéresser très très vite à cette technologie/proposition. C’est une opportunité majeure qui s’ouvre devant nous. Le cloud computing, c’est aujourd’hui. Demain il sera déjà trop tard pour se distinguer.

Une réflexion au sujet de « Cloud computing : le Google App Engine intègre Java »

  • 27 mai 2009 à 17 h 52 min
    Permalink

    À noter également : les requêtes sont limitées à 30 secondes (principe question/réponse). Les traitements longs sont donc malheureusement à proscrire. Par contre, la mise en place est en effet extrêmement rapide.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *