JUG Summer Camp – première édition !

Le 10 septembre dernier a eu lieu le JUG Summer Camp, organisé à La Rochelle par le JUG Poitou-Charentes, cette première édition (qui, nous l’espérons ne sera pas la dernière) fut riche en contenu. Les conférences au nombre de 10 furent rondement menées et la place était laissée pour rencontrer des confrères, des speakers ou encore passer de bons moment autour d’un verre (… bon ok en fait il y en a eu deux).

Introduction : Les communautés – Emmanuel Bernard

Un sujet qu’Emmanuel connait parfaitement de par sa propre implication dans diverses communautés. L’idée de cette keynote était de présenter les différents types de communautés. En énumérant les spécificités de chacune, il a mis en relief les différences mais aussi les points communs que l’on peut trouver entre des communautés virtuelles, des communautés ouvertes telles que les JUG mais aussi les communautés d’entreprise. Si les différences paraissent évidentes compte tenu des types de communautés, les deux points communs les plus flagrant mais pas forcement les plus évidents à identifier sont la diversité des participants (membre actifs, membres passifs, créateurs, leaders,…) ainsi que la motivation qui pousse à s’engager dans une communauté (argent, réseau, emploi, connaissances,…). Un point sur lequel il a été très clair, et que je partage, est l’investissement au sein d’une communauté, il est clair qu’on recevra de n’importe quelle communauté autant que ce qu’on lui donne !!

GWT, le web 2.0 à portée de main – Nicolas De Loof

Le but de cette présentation était de mettre en relief les qualités technique de GWT puisque c’est l’un des outils qui offre des fonctionnalités Web 2.0 très facilement mais aussi les bénéfices qu’il peut apporter au niveau de la gestion de projet et particulièrement des temps de réalisation et de la gestion des connaissances/compétence au sein des équipes.

Coté technique on notera entre autre les features suivants :

  • L’UI Binder qui permet de skinner directement les composants
  • L’implémentation du modèle MVP (Model View Presenter)
  • Le mode debug qui est intégré directement dans le browser

Nicolas a également particulièrement souligné l’aspect projet qui est lié à l’outil, et notamment le gain en termes de gestion des connaissances/compétences et de productivité que l’on peut associer à GWT. En effet le framework en tant que tel permet de résoudre des problématiques récurrentes du développement, le fameux « multiple submit » qui revient en fait à correctement gérer les boutons « Précédent » du navigateur, ou encore la portabilité cross-browser qui pose souvent problème pour le CSS et/ou le Javascript. Mais au delà de ça, GWT étant full java, il permet un gain substantiel en termes de gestion des compétences car en réalité seule une minorité de développeurs maitrisent vraiment les différents langages Web et seul un nombre encore plus petit d’entre eux maitrisent ces langages ainsi que leur intégration et interactions. On gagne donc à utiliser un outil maitrisé par le plus grand nombre et facilitant, pour autant, la génération des applications propres adaptées à chaque navigateur (ou du moins les plus utilisés).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *