Accueil > Big Data, Objets connectés > La conférence Microsoft « Embarquez pour l’internet des objets » comme si vous y étiez

La conférence Microsoft « Embarquez pour l’internet des objets » comme si vous y étiez

La conférence Microsoft du 16/12/2014 « Embarquez pour l’internet des objets » comme si vous y étiez

Eléments clés à retenir :

La conférence organisée par Microsoft dans ses locaux à Issy les Moulineaux, faisait salle comble avec des profils variés, du geek au chef d’entreprise.

Déroulement de la conférence : La conférence commence par une introduction sur l’internet des objets (IoT = Internet Of Things), une présentation des 5 tendances clés de l’IoT puis la réponse de Microsoft à ce nouveau marché.


Les éléments clé de la réponse de Microsoft : Microsoft vise 3 cibles

  1. le grand public
  2. les développeurs
  3. l’entreprise

1- Pour les produits grands publics, Microsoft déclare : « L’internet des objets démarre avec vos objets, des objets du quotidien à qui l’on donne des capacités de communication et d’interaction via l’internet des objets. »
Pour illustrer ce point, la société présente le Microsoft Band est un objet connecté est doté de 10 capteurs, disponible sur 5 plateformes, avec une partie service appelé Microsoft Health.

2- Pour faciliter la vie des développeurs sur l’IoT Windows propose une plateforme convergente avec du code qui s’exécute sur n’importe quel device de l’écosystème Windows (Windows 10) avec une licence gratuite.

3- Pour l’entreprise, Microsoft déclare : « Les données deviennent la nouvelle devise »
La stratégie de Microsoft est de proposer aux entreprises des outils sur Azure Cloud pour créer de nouveaux services et donc de nouveaux profits en utilisant l’internet des objets.

Conclusion

La conférence est très clairement une opération séduction à destination des développeurs d’une part et des entreprises d’autre part.

Microsoft a mis en place plusieurs outils à destination des développeurs et des entreprises pour entrer de plein pied dans l’IoT , on peut s’attendre à ce que la société devienne un des acteurs clés de ce nouveau marché.

Bonne lecture du déroulé de la conférence.

embarquez_pour_internet_des_objets

accueil conférence Internet des Objets

Le premier slide de la conférence montre : Embarquez pour l’internet des objets.
Bien assis, cahier de notes et iphone en main, j’embarque donc pour cette aventure.
Je me renseigne sur la définition et je trouve : « L’internet des objets est un réseau de réseaux qui permet, via des systèmes d’identification électronique normalisés et sans fil, de communiquer numériquement avec des objets physiques afin de pouvoir mesurer et échanger des données », voyons donc ce que Microsoft a à dire a ce sujet.

La conférence est présentée comme suit :

Elle sera en 2 étapes

  • 5 tendances
  • Réponse de Microsoft

En réalité on peut découper la conférence en 5 étapes :

  1. Les 5 tendances de l’Internet des Objets (IoT = Internet Of Things)
  2. La réponse de Microsoft par Bernard OURGHANDIAN
  3. Exemples d’application des outils Microsoft pour l’internet des objets par des sociétés extérieures
  4. Offre de Microsoft d’assistance aux entreprises pour gérer les projets IoT
  5. Conclusion

Préambule : Définition de l’internet des Objets

IoT = Internet of Things (Internet des objets en Français)
ArchitectureInternetObjets

 

L’Internet des objets représente l’extension d’Internet à des choses et à des lieux du monde physique.

Alors qu’Internet ne se prolonge habituellement pas au-delà du monde électronique, l’internet des objets (IdO, ou IoT en anglais) représente les échanges d’informations et de données provenant de dispositifs présents dans le monde réel vers le réseau Internet.

L’internet des objets permet d’établir un lien entre un objet qui collecte des données (via des capteurs) et un logiciel en charge de stocker et analyser ces données, d’autre part les objets communiquent entre eux et peuvent collecter des données d’autres objets connectés.

L’internet des objets est en partie responsable de l’accroissement du volume de données générées sur le réseau, à l’origine du Big Data.


Les 3 acteurs clés de ce nouveau marché SIGFOX, Intel et Qualcomm

SIGFOX Un réseau « révolutionnaire » bas débit pour l’internet des objets

Cet opérateur de réseau radio à bas débit, conçu pour des échanges de messages courts, apporte une connectivité cellulaire globale pour l’Internet des objets .

SIGFOX utilise UNB (Ultra Narrow Band) basé sur une technologie radio pour connecter des périphériques à son réseau mondial. L’utilisation de l’UNB est essentielle à la fourniture d’un réseau de haute capacité, évolutif, à très faible consommation énergétique, tout en conservant une infrastructure cellulaire simple et facile au déploiement sous forme d’étoile.

Intel avec sa puce Quark

le Quark est une puce miniature qui contient un ordinateur complet

Par rapport à un processeur normal

  • 1/5 de la taille
  • 10% de la consommation d’énergie

Qualcomm est le nom d’un constructeur de matériel de télécommunications mobile.

Leur réalisation la plus connue est le processeur SNAPDRAGON.


(1) Les 5 tendances de l’Internet des Objets (IoT = Internet Of Things)

Présentation de Vincent PUREN de la société Hubinstitute.

Nous entrons dans l’ère de l’IoT (l’internet des objets) : le principe est de mettre de la connectivité dans les objets.
Les objets connectés font 3 choses :

  1. Ils peuvent communiquer entre eux
  2. Les objets peuvent communiquer avec un serveur (et donc une application) en bidirectionnel pour envoyer et recevoir des données
  3. Les données récoltées des différents capteurs sont stockés et archivés sur le Cloud pour analyse.

I ) Les Smart Wearables

smart wearables

Un smart wearable est un objet connecté que l’on porte sur soi (à même le corps) comme une montre ou une bague.

Le 20/11/2014 Morgan Stanley déclarait :

« la technologie des smarts Wearables fait référence à des dispositifs électroniques mobiles qui sont portés sur le corps de l’utilisateur ou attachés à ses vêtements.

Bien que cette technologie soit naissante, les analystes chez Morgan Stanley croient que ce marché va devenir un business de 1.6 triliards de $ dans un futur proche.

Les smart Wearables vont de loin surpasser les attentes du marché, et devenir la technologie qui va se répandre le plus rapidement possible à date. »

 

II) Connected Products

connected products

Evitez d’inventer des objets gadgets, améliorez plutôt nos objets existants, c’est le seul moyen d’avoir des produits que l’utilisateur gardera plus de 6 mois.

III) Datafication

datafication

L’internet des objets est en partie responsable de l’accroissement du volume de données générées sur le réseau, à l’origine du Big Data.

IV) Interopérabilité

interopérabilité

Les objets interagissent entre eux. Un objet connecté gagne en valeur perçue par le consommateur, lorsqu’il est possible de l’interconnecter avec d’autres objets et services.

V) L’intelligence artificielle ou Machine Learning

intelligence artificielle

La compréhension du contexte permettra de personnaliser voir de prédire (On parle d’analyse prédictive).

Il conclut avec un petit passage par le transhumanisme, un homme amélioré et connecté grâce à la technologie.

 

homme connecte

TranshumanismePour rappel le transhumanisme est un mouvement culturel et intellectuel international prônant l’usage des sciences et des techniques, afin d’améliorer les caractéristiques physiques et mentales des êtres humains.

Dans cette optique, les penseurs transhumanistes comptent sur les biotechnologies et sur d’autres techniques émergentes. Parmi ces techniques émergentes, on note les organes artificielles connectés, les nanotechnologies (comme la pilule que l’on ingère et qui est ensuite radio commandable à l’intérieur de notre corps).


(2) La réponse de Microsoft par Bernard OURGHANLIAN

Présentation de Bernard OURGHANLIAN de la société Microsoft.

IMG_3077

Toutes les technologies qui ont réussi sont les technologies qui sont devenues invisibles.

Introduction par une présentation de la puce Quark

Le 10/09/2013 Intel présente Quark une puce miniature pour l’internet des objets et le wearable computing.

Intel propose le matériel et le logiciel permettant de mettre des ordinateurs minuscules avec des modules de communications dans à peu près n’importe quoi (incluant les smartwatch…)

L’internet des objets démarre avec vos objets, des objets du quotidien à qui l’on donne des capacités de communication et d’interaction via l’internet des objets.

IMG_3078

Une plateforme Convergente

IMG_3080

Pour faciliter la vie des développeurs Windows propose une plateforme convergente avec du code qui s’exécute sur n’importe quel device de l’écosystème Windows.

D’autre part le coût de la licence est de 0€ pour le développement pour les objets de l’IoT.

Les données deviennent la nouvelle devise, une autre manière de le dire est que l’information c’est le pouvoir.

 

L’analyse prédictive

Une des applications de l’IoT est l’analyse prédictive (prédire les performances futures à partir des données historiques fournies par ces fameux objets connectés).

On peut IMG_3082utiliser des objets connectés pour mieux nous connaitre (rythme cardiaque…), des capteurs reçoivent des informations de notre corps, ces informations sont transmises dans le cloud et stockées puis des logiciels les analysent, l’analyse prédictive pourrait prévenir des maladies à terme lorsque le flot de données sera conséquent.

 

« L’intelligence que l’on pourra donner à ces objets viendra des données collectés »

 

 

Retour du présentateur Microsoft pour continuer le débat et poursuivre l’explication sur la vision de Microsoft en 3 étapes (Récolter des données, Les analyser, Innover en optimisant ou créant de nouveaux services ) :

IMG_3083

IMG_3084IMG_3085

Présentation des 4 entreprises qui ont mis-en-œuvre les technos Microsoft pour l’IoT

IMG_3086


Pour rappel voici 3 outils de Microsoft

(1) HD Insight « stocker les données » une solution de stockage basé sur apache Hadoop

hadoopLes projets Apache Hadoop fournissent une série d’outils conçus pour résoudre les problèmes liés aux big data.

Hadoop est un framework qui supporte le traitement d’un grand nombre de données dans un environnement d’informatique distribuée. L’architecture d’un environnement informatique ou d’un réseau est dite distribuée quand toutes les ressources ne se trouvent pas au même endroit ou sur la même machine.

(2) azure machine learning « donner un sens aux données » est une solution d’analyse prédictive basée sur le cloud

azure-machine-learningAzure Machine Learning permet aux utilisateurs sans formation spécifique en sciences des données de commencer à explorer leurs données en vue d’effectuer des prédictions.

 

 

 

 

(3) power bi for office 365 « présenter les données » est un ensemble de fonctionnalités et services qui vous permettent de visualiser les données, partager des découvertes et collaborer de façon intuitive.

power-Bi-Office365


(3) Exemples d’application des outils Microsoft pour l’internet des objets

Plusieurs orateurs se suivent au micro.

Présentation de la société iSWIP

IMG_3088

Les produits de la société iSwip ont des batteries qui durent plusieurs années.

Par exemple un petit mouchard de localisation peut durer jusqu’à 5 ans.

Leur spécialité est de rajouter à un objet du quotidien un module pour l’interconnecter et lui adjoindre plusieurs capteurs.

 

 

IMG_3091

Présentation du Microsoft Band

On commence par une introduction sur le marché des objets connectés

IMG_3094

La montre fait partie des objets connectés les plus demandés.

« Plus un objet fait des choses pour moi, plus j’ai intérêt à le porter »

IMG_3097

Le Microsoft Band est le seul bracelet connecté disponible sur 5 plateformes.

Il est doté de 10 différents capteurs, ce qui va apporter une information plus riche.

Il est associé au service en ligne Microsoft Health.

 

 

 

 

Présentation de la société EXAKIS

IMG_3105 IMG_3106

La société EXAKIS fait du pilotage de consommation énergétique. La solution est basé à 100% sur Microsoft et développé en C#.

Présentation de la société ALTRAN

IMG_3107

ALTRAN a créé une division Intelligent systems pour l’internet des objets (iOT).

« La donnée ne sert à rien si elle n’est pas utilisée pour des nouveaux usages » Julien CLAUSSE

Présentation de la solution VueForge

IMG_3109

L ’outil VueForge permet de collecter un grand nombre de données afin d’en extraire le sens dans le but de créer des services adaptés.

Une des applications est le concept de Smart City, la municipalité propose aux citadins de télécharger une application qui va observer leur déplacements et activités, ces données sont ensuite analysées afin d’améliorer les services de la ville. Un exemple donné est la décision de rajouter des pistes cyclables dans des zones ou plusieurs citadins utilisent leur vélo (en effet l’application peut détecter le type d’activité).

Un autre exemple de l’application de l’internet des Objets par ALTRAN est la connexion de véhicules via l’ordinateur de bord au Cloud.

Pour rappel le CAN bus (pour controller area network) est un bus informatique dans un véhicule désigné pour permettre à des microcontrôleurs et des dispositifs de communiquer ensemble à l’intérieur d’un véhicule sans ordinateur.

can-bus

L’analyse des données permet de détecter les problèmes avant qu’ils ne surviennent, en fonction des informations récoltées, il est aussi possible de renvoyer des informations au conducteur.


(4) Offre de Microsoft d’assistance aux entreprises pour gérer les projets IoT

Présentation de Sébastien BRASSEUR de la société Microsoft.

IMG_3111 IMG_3112

Microsoft offre son assistance d’accompagnement aux entreprises souhaitant gérer des projets iOT en en démarche agile.

Présentation du IoT Starter Kit – Etude de cadrage – objets connectés

IMG_3115

IMG_3116


(5) Conclusion en 3 points

1- il faut environ 3 mois pour lancer un projet IoT en méthode agile

IMG_3117

2- Microsoft a les outils logiciels pour l’IoT

3- Les partenaires de Microsoft sont nombreux, dont VISEO.

IMG_3118

 

  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks


4 − = null