Azure Camp : MIX 11, OData & Azure Tables, Aspectize

J’ai eu l’opportunité de participer le 10 mai à la soirée Azure Camp organisée par la communauté ZeCloud.

 

Cette communauté regroupe des passionnés français de l’offre Azure de Microsoft.

 

Le principe de ces soirées est de combiner de la communication sur les actualités de cette offre, une étude précise sur une fonctionnalité, et un fil rouge qui consiste à développer progressivement une solution hébergée sur Azure, en mettant librement à disposition le code source ainsi produit.

Lors de cet évènement, on a pu découvrir :
  • les nouveautés Azure annoncées lors du MIX11
  • une étude sur la possibilité d’exposer via OData des données stockées dans des Azure Tables (cette exposition n’étant pas possible nativement)
  • une présentation du logiciel Aspectize (sponsor de la soirée), et un exemple d’utilisation de ce logiciel dans le cadre du développement « fil rouge »
Les nouveautés Azure ont été présentées par Thomas CONTE, architecte et évangéliste Azure chez Microsoft. En résumé, on pourra retenir :
  • Nouvelle interface de management
  • Hébergement des web roles par un « vrai » IIS
  • Accès aux instances par RemoteDesktop (utile pour le troubleshooting…)
  • Système de co-administrateurs
  • Mise en place de Azure Connect (VPN avec le SI de l’entreprise)
  • Mise à disposition de VM « Extra Small » (à n’utiliser que pour des besoins peu exigeants)
  • Lancement des VM Role (en beta), qui se rapproche plus du IaaS que du PaaS…
  • AppFabric Caching (ex Velocity) : cache d’objets distribués en mémoire (à la memcached)
  • Startup Roles : possibilités d’installation de prérequis sur l’instance; permet notamment de rendre Azure beaucoup plus ouvert (installation de JVM, de PHP etc)
  • Traffic Manager : load balancer intelligent qui redirigera les requêtes vers l’instance la plus proche géographiquement parlan
  • L’accès à l’évaluation d’Azure est facilité pour les abonnements MSDN Pro

 

Beaucoup, beaucoup de nouveautés, donc.
La plateforme évolue vite et devient de plus en plus intéressante au fur et à mesure que les limitations disparaissent.

 

Les remontées d’utilisateurs semblent influer les fonctionnalités proposées (le meilleur exemple étant l’accès à distance, qui semblait une hérésie dans les premiers discours officiels autour d’Azure… mais qui étaient réclamé à cor et à cri par les utilisateurs).

 

N’ayant pu assister à tout l’exercice pratique autour d’Aspectize, je ne m’étendrai pas sur le sujet. En quelques mots néanmoins, il s’agit d’une solution de génération de couches (persistance, présentation, communication) à partir d’une description de modèle métier, qui a pour proposition de valeur de réduire le temps de développement des applications de gestion (typiquement). L’équipe de cette société était fort sympathique, passionnée, et a une approche disruptive de par la possibilité d’héberger dans Azure les applications réalisées dans leur IDE. Nouvel acronyme proposé au passage : l’AaaS (architecture as a service).

 

Cet évènement a été très intéressant à suivre, grâce à la compétence, l’implication des participants, et au bon esprit général.

 

Vivement la prochaine….

Une réflexion au sujet de « Azure Camp : MIX 11, OData & Azure Tables, Aspectize »

  • 12 mai 2011 à 13 h 16 min
    Permalink

    Après le SaaS, le PaaS, voilà le AaaS, ça devient de plus en plus pertinent et performant. En tant les dévoleppements de nos projet en ‘Full Cloud’.
    Merci pour ce billet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *