Prochain EA User Group à Maidenhead (Angleterre) le 16 Mai 2014

Le prochain EA User Group aura lieu en Angleterre le 16 Mai au Sir Bernard Miller Centre, mis à disposition par le groupe John Lewis Partnership. Ce centre est situé à 50 minutes de l’aéroport de Londres Heathrow par train puis en taxi via la gare de Maidenhead.

Le planning de la journée proposera différents séminaires en anglais présentés en parallèle par des utilisateurs, consultants et experts d’Enterprise Architect sur deux ou trois thématiques.

Le « call for speakers » a été publié pour tout professionnel souhaitant partager ses expériences au travers d’une présentation en anglais : www.eausergroup.com/component/content/article/16-next-event/71-london-may-2014-call-for-speakers

Les inscriptions sont ouvertes sur le site EAUserGroup au tarif de 65€ pour la journée.

Venez nous rejoindre le 16 mai!

Enterprise Architect v11 beta

Sparx Systems a annoncé la disponibilité en version beta d’Enterprise Architect 11, maintenant ainsi la sortie d’une nouvelle version majeure par an.

La version beta d’Enterprise Architect 11 est disponible dès à présent en téléchargement pour les utilisateurs ayant accès à la partie « Registered Users » du site officiel de Sparx Systems, ou à tous en version d’essai.

Sparx annonce l’ajout de nombreuses évolutions et de nouveaux standards supportés, dont les suivants :

Lire la suite

Script Sparx Enterprise Architect pour l’import en masse de fichiers XMI

Cet article présente un script permettant d’importer en une seule fois plusieurs fichiers XMI dans un paquetage du projet Enterprise Architect, cette fonctionnalité n’étant pas directement disponible dans l’outil.

L’utilité du script XMIImportFiles s’inscrit dans le cadre suivant : l’ensemble des diagrammes, éléments de modélisation (ex : classes, cas d’utilisation…), et paquetages existants dans un paquetage du modèle peuvent être exportés au format XMI dans un fichier XML. Le format XMI ou XML Metadata Interchange permet l’échange de modèles UML au format XML ; ce format est utilisé par Enterprise Architect pour exporter des parties du modèles. Ces fichiers XML peuvent alors être importés dans le même projet ou dans un projet Enterprise Architect différent. Lorsque de nombreux fichiers doivent être importés, cela nécessite de lancer un import XMI pour chaque fichier : pour cela il faut ouvrir le navigateur (Project Browser), lancer un clic droit depuis le paquetage cible, sélectionner Import Model from XMI, puis sélectionner le fichier à importer.

Le script présenté dans cet article permet de renseigner la liste des fichiers XMI à importer, et de lancer l’import en masse de ces fichiers dans un paquetage cible du projet de modélisation Enterprise Architect.

Lire la suite

Webinar SparxSystems : mise en place d’un projet Enterprise Architect avec une base de données centralisée

J’ai assisté le 7 novembre au webinar de Sparx Systems sur la mise en place d’un projet Enterprise Architect en mode collaboratif avec une base de données centralisée (titre original : setting up a team modelling environment with Enterprise Architect). Ce webinar a été présenté par Scott Hebbard, Communications Manager chez Sparx Systems. Les sujets suivants ont été abordés lors de la démonstration :

  • créer un schéma relationnel de base de données dans le SGBD utilisé, par exemple MySQL;
  • créer et configurer une connexion ODBC vers la base de données;
  • initialiser le contenu avec le projet de base fourni par Sparx, ou un projet existant le cas échéant;
  • activer la sécurité Enterprise Architect sur le projet pour définir des comptes utilisateurs, groupes, et permissions;
  • utiliser la fonctionnalité « Model mail » pour permettre à l’équipe de communiquer via l’outil Enterprise Architect;
  • utiliser les fonctions de gestion de projet pour définir les tâches (tasks), ressources, et les visualiser dans un diagramme de Gantt;
  • documenter le projet avec la fonctionnalité « Team Review ».

Voici un résumé sur le déroulement du webinar, ainsi qu’une sélection de questions/réponses entre le public et Sparx Systems :

  • La création du schéma relationnel de base de données et de la connexion ODBC est plutôt simple et rapide à mettre en place.
  • Sparx Systems n’a pas de préférence ni de recommandation sur le choix du serveur de base de données à utiliser. Les utilisateurs ont libre choix parmi les serveurs supportés par Enterprise Architect : MySQL, Ms SQL Server, Oracle, etc.
  • Il est conseillé d’activer l’option « lazy load » dans les propriétés de connexion pour améliorer les temps de chargement.
  • Lors de la première connexion avec la base de données du projet Enterprise Architect, le contenu doit être initialisé avec le projet de base (EABase.eap) ou un projet existant. Note : la fonction Project Transfer est utilisée pour copier le contenu du fichier EAP dans la BD.
  • Après avoir activé la sécurité Enterprise Architect sur le projet (cette étape nécessite une clé disponible depuis la page « registered users » du site de Sparx), les comptes utilisateurs et groupes peuvent être créés.
  • Les permissions peuvent être définies sur les comptes utilisateurs et/ou groupes, dont voici quelques exemples :
    • autoriser la permission Manage Diagrams pour créer/modifier/supprimer des diagrammes,
    • autoriser la permission Update Element pour créer/modifier/supprimer des éléments, paquetages et associations,
    • autoriser la permission Use Version Control pour exécuter les commandes Check In/Out lorsque le projet stocké en base de données est couplé à un serveur de gestion de configuration tel que SVN (Subversion).
  • Scott nous a présenté une utilisation d’Enterprise Architect comme outil de communication et d’échange pour les membres du projet :
    • La fonctionnalité Mail Model permet à tous les utilisateurs authentifiés de communiquer par l’échange de mails. A noter que tous les messages sont stockés dans le projet Enterprise Architect. Cette fonctionnalité ne peut pas s’intégrer avec un client de messagerie standard.
    • Une liste de tâches et ressources du projet peuvent être définies et consultées dans une liste, un calendrier, ou un diagramme Gannt.
    • La fonctionnalité Team Review permet de définir des sujets (topics) organisés par catégories et pour lesquels des documents peuvent être définis, mis à jour, et soumis à un processus de validation (les états suivants sont disponibles : awaiting approval, approved, rejected).
    • Ces fonctionnalités permettent au projet Enterprise Architect d’être non seulement un référentiel de modélisation, mais également une plateforme collaborative pour la gestion du projet et de communication.
  • Question : plusieurs membres de l’audience ont souhaité savoir si la sécurité activée sous Enterprise Architect permet de définir des droits d’accès sur différentes parties ou paquetages du modèle. Sparx a indiqué que cela n’est pas possible.
    • Remarque : il existe pourtant un contournement qui consiste à coupler un projet géré en BD avec un serveur de gestion de configuration comme SVN, où l’administrateur SVN défini les droits d’accès en lecture ou écriture sur différents répertoires dans l’entrepôt. Par exemple le Groupe1 peut avoir un accès en lecture/écriture sur le répertoire sous le chemin « trunk\models\requirements_model », et un accès en lecture seule pour les autres comptes utilisateurs. Cette approche nécessite certaines règles pour l’administrateur (n’hésitez pas à me contacter directement par mail pour plus d’informations).
  • Question audience : est-il possible de cacher des parties du modèle à certains utilisateurs? Cela est possible avec la méthode proposée par Scott : « pour cacher des parties du modèle, sélectionner les paquetages du modèle à publier, puis les exporter au format XMI (cf. XML export). Enfin donner accès à ces fichiers XMI aux destinataires du modèle ».
    • Remarque : cette méthode est non seulement fastidieuse, mais ne semble pas pratique ; en effet non seulement la définition des modèles est figée à la version effectuée lors de l’export, mais les utilisateurs sont obligés d’importer ces fichiers XML dans un fichier EAP local pour consulter les modèles.
  • Question audience : Enterprise Architect fonctionne-t-il avec l’Active Directory (services d’annuaire LDAP pour les systèmes d’exploitation Microsoft Windows) ?
    • Réponse de Scott : « il est possible d’importer les user ID depuis l’Active Directory de Windows sous Enterprise Architect afin de gérer la securité des comptes utilisateurs. Cela vous permet de faire référence aux User IDs présents dans l’Active Directory. Pour chaque User ID de Windows, Enterprise Architect génère automatiquement un mot de passe aléatoire au lieu d’utiliser le mot de passe du domaine Windows. Si besoin l’administrateur peut définir un nouveau mot de passe sur un User ID importé. »
  • Enfin Scott nous a indiqué qu’Enterprise Architect ne permet pas d’authentifier les utilisateurs à partir d’un groupe LDAP. Cependant il est possible d’utiliser l’authentification Windows sur les comptes utilisateurs « User ID » importés. Cette fonction peut être activée depuis la fenêtre de dialogue « Security Users » en cochant l’option « Accept Windows Authentication ».

La vidéo de ce webinar et la liste des questions/réponses est disponible depuis le site de Sparx : Setting up a Team Modeling Environment webinar (Nov 2013).

Afficher des boites à outil supplémentaires pour vos diagrammes Enterprise Architect

Lorsque l’on travaille sur un diagramme dans Enterprise Architect, la boite à outil affichée (toolbox) est contextuelle car elle correspond au type de diagramme ouvert. Par exemple en affichant un diagramme de classe, la boîte à outil affichée permet de créer des classes, paquetages, interfaces, etc.
Enterprise Architect permet de changer de boîte à outils en cliquant sur le menu « More tools » de la Toolbox :

Remarque : à la prochaine ouverture du même diagramme, cette sélection sera perdue ; la boîte à outils contextuelle sera à nouveau affichée (par ex Class toolbox pour un diagramme de classes UML).
Il peut être utile dans certains cas d’afficher pour tout type de diagramme une ou plusieurs boîtes à outils (toolbox) supplémentaires. Cela est possible via l’option More tools > Set Toolbox Visibility, puis en cochant le ou les toolbox à rajouter :

Dans l’exemple suivant, un diagramme de cas d’utilisation est ouvert, donc la boîte à outils contextuelle « use case » est affichée.

De plus, ayant sélectionné la boîte à outils « Extended – Requirements » via la commande « Set Toolbox Visibility » (cf. capture d’écran précédente), la boîte à outils des exigences est également disponible. Cela permet de créer très facilement des cas d’utilisations et acteurs, ainsi que des exigences sur le même diagramme.

Améliorer le rendu des diagrammes Enterprise Architect avec les styles visuels

Cet article présente dans un premier temps l’intérêt d’utiliser un référentiel de modélisation avec l’outil Enterprise Architect par rapport à un outil de dessin « BPMN ». Puis cet article aborde l’utilisation des styles visuels pour améliorer l’aspect visuel de vos diagrammes sous EA.

Un passage vital d’un outil de dessin vers un référentiel de modélisation

Contexte : dans le cadre d’un projet en clientèle, j’ai pris connaissance avec un collègue d’un ensemble de diagrammes BPMN définis par une équipe en charge de modéliser un ensemble de processus. Ces diagrammes BPMN étaient maintenus par un outil de modélisation BPM, « Bizagi BPMN Business Process Modeler ». L’aspect gratuit de ce freeware a probablement contribué à une adoption rapide au début du projet. L’aspect visuel des diagrammes de Bizagi était agréable et moderne. Mon collègue a rejoint ce projet afin de contribuer aux tâches en cours en apportant son expertise UML et BPMN.

Au bout d’un certain temps, je lui ai demandé son avis sur Bizagi par rapport à Sparx Enterprise Architect qui est utilisé pour d’autres aspects du projet. Sa réponse était claire : Bizagi est principalement un outil de dessin BPMN, comme peut l’être Ms Visio pour dessiner des diagrammes UML. Aussi il n’était pas possible de bénéficier des avantages d’un référentiel de modélisation, à savoir :

  • un explorateur pour parcourir la structure des modèles via les paquetages, diagrammes, et éléments
  • pouvoir construire un modèle navigable,
  • accéder aux propriétés de chaque élément du modèle (activité, gateway, etc.),
  • réutiliser la même activité (ou un autre élément) sur plusieurs diagrammes,
  • consulter les liens entre éléments du projet (traçabilité) de différents modèles (ex : exigences, analyse, conception, architecture…),
  • et encore bien d’autres fonctions (reverse/forward engineering, génération de document, etc.).

Le projet BPMN dans Bizagi étant devenu difficile à gérer et maintenir, un projet de modélisation a été créé sous EA pour reprendre l’ensemble des processus.

Appliquer les styles visuels pour améliorer le rendu de vos diagrammes BPMN

J’ai commencé par la suite à créer et maintenir des diagrammes BPMN2 dans EA. Les propriétés d’affichage disponibles par défaut sous EA pour les diagrammes BPMN étaient plutôt « basiques ». Dans un soucis de conserver un style d’affichage similaire aux diagrammes fournis jusqu’à présent aux utilisateurs, j’ai recherché des moyens simples dans EA pour appliquer un style d’affichage proche de l’outil Bizagi. Sans avoir atteint exactement le même rendu, j’ai pu facilement définir des styles d’affichages très similaires :

  • Evènement déclencheur BPMN2 :
    • couleur de fond = vert clair
    • couleur de la bordure = vert foncé

  • Evènement résultant ou final BPMN2 :
    • couleur de fond = rouge clair
    • couleur de la bordure = rouge foncé

  • Activités et gateways BPMN2 :
    • couleur de fond = bleu clair
    • couleur de la bordure = bleu foncé

La création de nouveaux styles visuels est très simple :

  • 1- sélectionner un élément puis définir ses aspects visuels : couleur de fond, couleur et épaisseur de trait/bordure, police de caractères.
  • Etape alternative : sélectionner un élément dont les aspects visuels ont déjà été définis puis cliquer sur l’icône « Get Style » de la barre d’outils du diagramme.
  • 2- cliquer sur l’icône « Save as New Style » de la barre d’outils du diagramme; EA demande la saisie du nom pour ce style visuel, par exemple « start event ».
  • Répétez ces étapes pour chaque style à définir.

Remarque : les styles visuels sont enregistrés dans votre projet EA (ex : fichier avec l’extension EAP), mais il n’est pas actuellement possible de les exporter via les « Reference Data » (utilisées pour exporter les images, templates RTF, matrices, etc.).

Après avoir créé vos styles visuels, ceux-ci se rajoutent à la liste suivante :

Voici un exemple de diagramme BPMN2 pour lequel j’ai appliqué ces nouveaux styles :

Utilisation des patterns UML avec Enterprise Architect

En tant qu’utilisateur d’Enterprise Architect, vous avez peut-être déjà eu besoin de modéliser plusieurs fois le même ensemble d’éléments sur un diagramme, vous obligeant à lancer de nombreux copier / coller.

Certes copier et coller (paste as new) une sélection d’éléments, d’associations, et leur « mise en page » fonctionne mais cette approche n’est pas forcément optimum. Par exemple si l’on créé un diagramme, les éléments à réutiliser ne sont pas disponibles. Cela nous oblige à ouvrir le diagramme où se trouvent les éléments à dupliquer, les sélectionner, exécuter un copier, et enfin de lancer un coller sur le diagramme cible. Il faut également faire attention à supprimer toute description ou élément fils qui est spécifique et donc non ré-utilisable.

Enterprise Architect permet de définir un ensemble d’éléments, y compris leurs associations et emplacement sur un diagramme, via les patterns UML. Comme avec les patterns de conception (ex : GoF), l’objectif ici est de pouvoir définir et réutiliser un ensemble d’éléments dans le cadre de la modélisation.

Dans l’exemple illustré ci-dessous, des étapes de tests à réaliser sur le système ont été modélisées à l’aide d’un diagramme d’activité UML : pré-requis, actions utilisateurs, résultat attendu, résultat obtenu (OK/KO).

On peut déduire le besoin récurrent de modéliser les éléments suivants pour nos fiches de tests :

Il est alors possible d’enregistrer ces éléments dans un nouveau « pattern UML » :

  • ouvrir le menu Diagram / Advanced / Save UML Pattern, puis enregistrer le fichier XML pour ce Pattern UML (par exemple C:\patterns activité.xml)
  • cocher l’option « Merge » si l’on veut pouvoir fusionner un élément existant du diagramme cible avec un élément du pattern.

Pour appliquer ce pattern dans le projet EA cible, ouvrir la vue Resources (si cette vue n’est pas affichée, utiliser le menu Project / Resources), puis lancer un clic droit sur UML Patterns / Import UML pattern, et sélectionner le fichier XML.

Le pattern UML est alors prêt à l’emploi dans le projet Enterprise Architect, et visible dans l’arborescence des Patterns UML (vue resources). Un glisser/déposer de ce pattern sur un diagramme permet de générer une nouvelle étape de test, et de renommer chacun de ses éléments.

Bien entendu les patterns UML peuvent être utilisés pour d’autres types de diagrammes (classes, états, processus BPMN, etc.) et de modèles.

Prochain EAUG à Nuremberg en Allemagne le 8 Octobre

sparx enterprise architect user group logoLe prochain EAUG (Enterprise Architect User Group) aura lieu à Nuremberg en Allemagne le 8 Octobre 2013. Cet EAUG est un évènement local organisé par le partenaire autrichien de SparxSystems, Lieber Lieber.

La majorité des sessions seront présentées en allemand, et une présentation en anglais sera accessible sur chaque slot horaire. Voici les sujets actuellement prévus (hors présentations en allemand) :

  • Togaf with EA
  • How to use EA for all project aspects
  • How we overcame the technical and organisational hurdles involved in deploying EA in a large, complex legacy environment
  • EA for project managers
  • Making MDGs work for you

Vous pouvez consulter la dernière version de l’agenda sur le site de Lieber Lieber. L’inscription en ligne est de 115.43€ TTC.

Cette journée se terminera par une session ouverte de détente (« chill out ») pour rencontrer les visiteurs et speakers au bar. Ce sera l’opportunité de discussions autour d’un verre avec les membres de la communauté d’EA.

Pour plus d’informations, veuillez consulter le site officiel www.eausergroup.com.

Les retours de l’EA User Group 2013 à Londres

Je me suis rendu le 15 mai à la première édition de l’EAUG (Enterprise Architect User Group) où s’est réunie à Londres la communauté des utilisateurs d’Enterprise Architect.

Vous trouverez dans cet article la synthèse d’une sélection de présentations auxquelles j’ai assisté :

  1. « Modeling Software Intensive Systems » de Doug Rosenberg d’ICONIX, introduisant le concept de SwissML (SysML + UML) pour obtenir le même niveau de spécifications sur les blocs logiciels et matériels d’un système embarqué. Doug aborde l’incompatibilité des méthodes agiles dans un contexte où le logiciel n’est pas le livrable final, mais fait partie d’un système comprenant un ensemble de blocs matériels et logiciels, avec une forte criticité sur les erreurs possibles en raison des risques liés à la sureté et à la sécurité.
  2. « SysML with EA » de Roman Bretz de Lieber Lieber GmbH nous faisant part de ses retours d’expérience en clientèle sur le langage de modélisation SysML.
  3. « User Story : EA usage at EVRY » de Knut Paulsen d’EVRY, qui nous a présenté l’utilisation d’EA dans son entreprise, impliquant notamment la réalisation d’Add’ins EA (générateur de documentation, export/import Excel) définis selon la méthodologie adoptée en interne.
  4. « User Story: How to do less work, have more fun and become (a bit) famous doing it » d’Ian Mitchell d’Ability Engineering, qui nous a fait part de ses retours d’expérience en tant que BA au sein d’un projet d’envergure à l’échelle européenne. Des conseils et avis très intéressants et pertinents !

Lire la suite

EAUG Londres 2013 : un succès

J’ai eu le plaisir d’assister hier à mon premier EAUG (Enterprise Architect User Group) à Londres, et j’ai déjà hâte de participer au prochain!

A mon arrivée, j’ai récupéré mon badge et sélectionné les sessions parmi la liste proposée. Une erreur dans mon badge me rappelle la difficulté pour les anglo-saxons à écrire mon prénom (et encore pire pour le prononcer) 😉 nevermind !

Cet réunion m’a permis de rencontrer en personne les membres de la communauté EA, ce qui change des forums en ligne, du site de communauté Sparx où l’on retrouve les whitepaper & autres articles, ou les groupes LinkedIN dédiés à EA. En tant qu’enthousiaste UML/SysML/EA, j’ai grandement apprécié de participer aux débats et présentations centrés sur la modélisation et l’outil Enteprise Architect. Cela me change de conférences IT où certaines présentations très techniques n’avaient peu ou pas d’impact sur mes problématiques au quotidien, même si les sujets abordés étaient très intéressants et nécessaires à ma culture générale.

J’ai assisté à plusieurs discussions pertinentes et utiles notamment par rapport à l’impact de techniques Agiles sur le logiciel implémenté pour des systèmes embarqués via la présentation de Doug Rosenberg. D’autres speakers nous ont fait part des retours d’expériences sur les sujets d’EA, UML, et SysML, dont ressortent des suggestions & concepts pertinents (« la nécessité de recueillir l’information et les documents existants pour les centraliser dans EA, référentiel des connaissances du projet, ce afin d’obtenir une seule vision de la vérité » proposé par Ian Mitchell). J’ai également été impressionné devant le réalisation d’addins très avancés et complexes par certaines sociétés via l’API d’EA.

Je posterai prochainement des articles afin de détailler mes retours sur ce premier EAUG à Londres.