Agile Tour Paris 2009

L’Agile Tour s’est déroulé sur le campus de l’université Paris X à Nanterre.

Accueillis par Patrice Petit (Agilii) on découvre que d’ores et déjà les formations MIAGE qui sont dispensées à l’UPX incluent les spécificités des SI agiles.

3 salles de conférences pour 3 thématiques étaient proposées : « Recherche et Méthodes », « Managers » ou “Coaching & équipes ». Ces sessions de 45′ ou 1h30 se déroulaient en parallèle. Quelques choix s’avéraient cornéliens…

Mon intérêt s’est porté dans l’ensemble sur le programme « coaching des équipes » plutôt orienté ateliers pratiques que théorie.

Pendant la journée :

  • On apprend a mettre en pratique les fondamentaux d’une organisation agile :
    • manipulation des outils destinés à communiquer sur le déroulement du projet : manipulation de kanbans -ou petites fiches cartonnées- (voir image ci dessous), initialisation de BurnUp et BurnDown charts.Prioriser
    • auto-organisation en cycles itératifs destinés à produire de la valeur client
  • On renforce notre argumentaire pour défendre l’agilité (pouvoir parler des coûts de réalisation d’un tel projet, comprendre les détracteurs des méthodes agiles).
  • La vision du responsable de projet agile dans le management des équipes est explicitée :
    • une équipe sereine est plus productive qu’une équipe qui communique mal
    • il faut préférer la facilitation de la communication pour résoudre les problèmes plutôt que l’imposition de solutions ou d’une organisation qui décide pour les développeurs.
  • On prend conscience des illusions et du déni de faits qui peuvent exister au sein d’une équipe et qui peuvent la déstabiliser (de la perte de vélocité jusqu’à la dislocation d’une équipe pourtant productive) : on cherche à éviter ces échecs.
  • On découvre des outils dont la vocation est de renforcer la connivence entre les membres d’une équipe:
    • aide pour améliorer l’efficience de la communication: Core Protocols.
    • aide dans le partage de la façon de réaliser une implémentation : Dojo (session d’écriture de code en binôme -un qui rédige le code, l’autre qui interagit avec lui pendant l’écriture de ce code- avec rotation du binôme à la fin de time boxes)

En conclusion, ce fut une journée riche et didactique en particulier avec des illustrations pratiques et ludiques. Cet ensemble donne des axes pour construire sa pratique agile.
Elle se destinait à ceux qui sont curieux de découvrir le sujet par du concret et de l’explication pratique,  ou bien à d’autres -déjà acquis à la cause-, qui cherchaient des outils, des éléments pertinents pour nourrir un argumentaire destiné à sensibiliser leur environnement à l’agilité.
Je vous proposerai dans un futur très proche quelques articles détaillant les différentes sessions que j’ai suivies.

Voici le détail de la conférence que vous pouvez retrouver dans le wiki d’ObjetDirect :

Planification Agile par la pratique

Gestion des côuts dans un projet agile

The invisible project manager

Illusions et désillusions

2 réflexions au sujet de « Agile Tour Paris 2009 »

  • 21 octobre 2009 à 14 h 54 min
    Permalink

    Bonjour cher voisin de table,

    très intéressante journée, que j’ai du interrompre sans pouvoir te saluer.
    Les autres photos sont disponibles?

    Cédric

  • 21 octobre 2009 à 15 h 25 min
    Permalink

    J’ai prévu de vous faire une description détaillée de différents ateliers. Pour commencer l’atelier « Planification agile par la pratique : Kanban, Burndown, Burnup » qui a eu lieu de 9h00 à 10h30. J’illustrerai les différentes étapes avec des photos prises sur le champ 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *